menu

Des baskets Adidas conçues à partir de déchets plastiques

Publié le 11 décembre 2015 par Alex M.

Profitant de la conférence COP21, Adidas et l’association Parley for the Oceans dévoilait cette semaine à Paris un nouveau prototype de basket combinant l’impression 3D et le recyclage de déchets plastiques.

Parley for the Oceans est une association qui regroupe des artistes, musiciens, acteurs, réalisateurs, designers, journalistes, architectes, inventeurs et scientifiques afin de sensibiliser sur la beauté et la fragilité des océans et de lutter contre leur destruction. C’est dans ce cadre que l’association a décidé de collaborer avec Adidas afin de concevoir une chaussure entièrement recyclée à partir de déchets issus des océans.

article_parleyfortheoceans2

Pour créer cette basket écolo, Adidas s’est appuyé sur un récent projet intitulé FutureCraft 3D utilisant l’impression 3D pour produire une semelle innovante et personnalisée aux mesures de chaque pied. Pour l’occasion, Adidas s’était alors rapprochée de la firme belge Materialise, spécialisée dans le prototypage rapide, pour imprimer en 3D la semelle en nylon selon un procédé de frittage de poudre.

Dans le cadre du partenariat avec Parley for the Oceans, Adidas a souhaité aller encore plus loin en utilisant comme matériau de base les déchets plastiques issus des océans. Réduits à l’état de poudre, les filets de pêche abandonnés peuvent alors être utilisés pour fabriquer la semelle de la chaussure. Bien qu’il ne s’agisse que d’un premier prototype, l’idée pourrait faire son chemin dans l’industrie.

article_parleyfortheoceans3

« Nous sommes vraiment excités à l’idée d’avoir Adidas à nos côtés et de montrer comment peu à peu nous pouvons prendre des mesures concrètes qui vont dans la bonne direction » expliquait Cyrill Gutsch, fondateur de l’association Parley for the Oceans lors de la conférence de presse parisienne au cours de laquelle les chaussures ont été dévoilées.

« Un accord des leaders mondiaux est formidable, mais nous ne devrions pas avoir besoin de nous dire quoi faire. L’industrie ne peut plus se permettre d’attendre les directions à suivre. Ensemble, avec le réseau de l’association Parley for the Oceans, nous avons commencé à prendre des mesures et à créer des nouveaux matériaux durables et des applications innovantes pour les athlètes. La semelle imprimée en 3D à partir du plastique des océans montre quel genre de modèle nous devons suivre dans l’industrie […] » commentait Eric Liedtke, Directeur Global Brands chez Adidas.

Cette initiative pourrait-elle être développée à plus grande échelle dans l’industrie ? Partagez votre opinion en commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

Un commentaire

Rejoignez la discussion et laissez votre commentaire.

  1. […] Un moyen original pour la firme allemande de promouvoir sa collection de chaussures de course dont la date de sortie n’a pas encore filtrée. Une initiative supplémentaire dans le domaine de l’impression 3D pour la marque qui dévoilait il y a plusieurs mois une paire de basket imprimée en 3D à partir de déchets océaniques. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you