menu

La fabrication additive pour concevoir les cabines des avions

Publié le 24 janvier 2017 par Mélanie R.
avions Etihad

Le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord accueilleront bientôt un nouvel avion dont l’intérieur a été conçu grâce à la fabrication additive, suite à un partenariat de 3 ans entre les fabricants Siemens AG, Strata Manufacturing PJSC et Etihad Airways, la 2ème compagnie aérienne la plus importante des Emirats Arabes Unis. Ensemble, les trois entreprises veulent fabriquer les premières pièces imprimées en 3D pour l’intérieur des avions Etihad.

Le partenariat a pour objectif d’intégrer davantage les technologies de fabrication additive dans le secteur aérospatial afin d’améliorer le design des avions. Cela impliquera la conception de nouvelles pièces plus complexes sur le plan structurel ainsi que la fabrication de pièces d’entretien.

avions Etihad

La signature du partenariat entre Siemens et Strata

Un projet pilote sera d’abord lancé au cours duquel des solutions d’impression 3D seront développées pour fabriquer des pièces pour l’intérieur des avions Etihad Airways. Celles-ci représenteront les premières pièces d’avion imprimées en 3D «conçues, fabriquées et certifiées aux Émirats Arabes Unis, au Moyen-Orient et dans l’ensemble du monde asiatique».

Chaque signataire du partenariat aura un rôle précis dans ce projet : Siemens, grâce à son expérience de la fabrication additive industrielle, offrira son expertise sur les matériaux utilisés ; Etihad Airways Ingénierie certifiera les pièces imprimées en 3D ; Strata Manufacturing sera responsable de l’impression même de ces pièces dans ses usines.

avions Etihad

Une des usines de Strata Manufacturing

Jeff Wilkinso, le CEO d’Etihad Airways Engineering déclare : « Le plus gros défi quand on utilise des pièces imprimées en 3D dans les avions est la certification et nous sommes prêts à y faire face et à en faire une réalité. Nous utiliserons notre expertise pour concevoir et certifier la première cabine imprimée en 3D des Emirats Arabes Unis. »

La fabrication additive permettra à la compagnie aérienne de produire des pièces optimisées plus complexes pour ses avions, de façon plus rapide et moins coûteuse. La flexibilité offerte par l’impression 3D permettra également à la compagnie d’ajuster et d’améliorer plus rapidement ses designs qu’avec des méthodes traditionnelles.

avions Etihad

Une fois que la projet pilote sera terminé et s’il est fructueux, Siemens et Strata veulent établir une feuille de route commune sur trois ans qui aura pour objectif de développer la fabrication additive sur toute la région Moyen-Orient Afrique du Nord. Cette feuille de route comprendrait un programme de formation pour les entreprises des Emirats Arabes Unis qui les aiderait à intégrer et à déployer davantage l’impression 3D.

 « Pour nous, l’impression 3D est une force disruptive dans la fabrication et nous pensons qu’elle jouera un rôle clé dans l’environnement industriel très compétitif et digital du Moyen-Orient, explique Assem Khalaili, Vice-Président Exécutif de Siemens Moyen-Orient. Il s’agit d’une technologie très pertinente pour le développement d’une région économique de plus en plus digitalisé et diversifié. »

Que pensez-vous de ce partenariat? Partagez votre opinion en commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK