menu

Des attelles trachéales imprimées en 3D pour un bébé de 7 mois

Publié le 24 septembre 2018 par Mélanie R.
attelles trachéales imprimées en 3D

Au Children’s Healthcare d’Atlanta en Géorgie, une équipe de chirurgiens a mené avec succès une opération à risque : elle a placé des attelles trachéales imprimées en 3D chez un bébé de 7 mois. Ses voies respiratoires étant obstruées, son pronostic vital était menacé nécessitant une intervention pour développer sa trachée et ses bronches. Les médecins ont donc utilisé les technologies 3D pour concevoir une attelle totalement adaptée à sa morphologie.

Le bébé souffrait d’une cardiopathie congénitale et d’une trachéo-bronchomalacie, un état qui entraîne une grave obstruction des voies respiratoires, menaçant alors sa vie. Après six mois de soins pédiatriques intensifs, les chirurgiens ont constaté que cette situation ne pouvait pas être corrigée par des méthodes chirurgicales traditionnelles. L’équipe a donc proposé l’insertion d’attelles trachéales imprimées en 3D qui permettraient d’ouvrir ses voies respiratoires, développer sa trachée et bronches.

attelles trachéales imprimées en 3D

Trois attelles trachéales imprimées en 3D avec succès

Trois attelles ont été imprimées en 3D, conçues par Scott Hollister, Directeur du Centre de Fabrication Médicale 3D de Georgia Tech. Le processus de fabrication commence par une tomodensitométrie du patient qui permet d’obtenir un modèle de ses voies respiratoires. Hollister et son équipe expliquent qu’ils ont ensuite créé différentes versions de l’attelle, changeant sa taille, l’objectif étant d’obtenir un ajustement parfait lors de l’opération. Une initiative qui fait écho à celle prise par l’Institut de Recherche Médicale de Feinstein qui a recours à des imprimantes 3D MakerBot pour fabriquer des prothèses de trachées.

Les trois attelles ont été imprimées sur une machine de frittage de poudre EOS avec une poudre de polycaprolactone. C’est un matériau qui peut être absorbé par le corps au bout de 3 ou 4 ans, entraînant alors une expansion de la trachée et des bronches. Selon les médecines, l’opération s’est bien déroulée et a duré 10 heures.

attelles trachéales imprimées en 3D

Scott Hollister devant la machine EOS (crédits photo : Georgia Tech)

Cette attelle trachéale imprimée en 3D est une avancée dans le secteur médical et est encore en cours de développement. Sa sécurité et son efficacité n’ont pas encore été totalement approuvées et n’est pas disponible pour une utilisation clinique. Par conséquent, l’équipe a dû obtenir une autorisation d’urgence de la part de la FDA pour procéder à cette opération, la 15ème de ce type selon les médecins. Les résultats obtenus sont donc très encourageants et montrent en quoi les technologies 3D ont une place privilégiée dans le secteur médical.  La possibilité d’utiliser la technologie d’impression 3D pour sauver la vie d’un enfant est notre première motivation quotidienne, conclut Hollister. Nous sommes déterminés à développer des solutions innovantes répondant aux besoins les plus complexes des patients pédiatriques de Géorgie.”

Vous pouvez retrouver davantage d’informations sur le site officiel de Georgia Tech et dans le vidéo ci-dessous :

Que pensez-vous de ces attelles trachéales imprimées en 3D? Partagez votre opinion en commentaire de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you