menu

Athletics 3D exporte les technologies 3D aux Jeux Olympiques

Publié le 19 février 2018 par Alex M.
athletics 3D

Fondée par Clément Jacquelin, la startup Athletics 3D a décidé de recourir à diverses technologies 3D pour concevoir les équipements dernier cri des athlètes de Biathlon. Une initiative qui résonne à l’heure même où plusieurs sportifs français, dont Martin Fourcade, représentent la France aux Jeux Olympiques de Pyeongchang.

Nominée aux Trophées des Ingénieurs du Futur, lauréate du Prix Tremplin du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche et du concours Pitch de la CCI de Grenoble, la startup semble avoir visé juste. Pour en savoir plus sur l’accompagnement offert aux athlètes et pour comprendre l’importance des équipements 3D au sein de l’offre d’Athletics 3D, nous sommes allés à la rencontre de Clément.

3DN : Bonjour Clément, peux-tu te présenter et nous en dire plus sur les origines de Athletics 3D ?

La société Athletics 3D est née d’une forte ambition sportive et d’un attrait pour les nouvelles technologies. Champion du Monde de Biathlon Jeunes en 2009, j’ai souhaité mener un double projet sportif et professionnel à Grenoble INP, soutenu par la Fondation Grenoble INP et la plateforme technologique de Smart pour concevoir des produits innovants et gagner avec.

Des exemples de pièces imprimées en 3D et personnalisées de crosses de Biathlon par Athletics 3D

3DN : Comment accompagniez-vous les athlètes aujourd’hui ?

Les athlètes aujourd’hui ont besoin d’améliorer leurs performances de tir à la fois sur les plans technologiques, ergonomiques et mentaux. Aujourd’hui, et grâce à de premiers partenaires forts nous avons initié dès 2012 un programme de développement autour des technologies 3D et de fabrication additive pour apporter cette évolution technologique et ergonomique.

En 2016, nous avons conçu la toute première crosse de Biathlon 100% sur-mesure au niveau mondial, qui équipe aujourd’hui des pièces spécifiques ou des crosses entières des plus grands biathlètes mondiaux aux Jeux Olympiques pour qu’ils puissent se lâcher et libérer leurs talents. Nous sommes tous très heureux de cette réussite collective !

3DN : Quelles sont les différentes technologies 3D utilisées dans le processus de création ?

Les processus de création sont tous différents selon les attentes et besoins des athlètes. Tous ont des besoins différents qui sont liés à un passé sportif et une histoire humaine. Aujourd’hui nous les accompagnons dans le développement de leurs talents et instincts naturels par l’utilisation des meilleures technologies physiques et numériques disponibles.

Athletics 3D a notamment accompagné le biathlète norvégien Ole Einar Bjørndalen

La 3D fait partie de l’un de ces volets mais sans en être la limite ! Nous choisissons une hybridation technologique pour apporter un avantage concurrentiel et continu auprès de nos athlètes. Notre positionnement est accès sur le haut niveau d’engagement de nos partenaires, nous formons un collectif d’industriels et de sportifs de haut niveau qui ont envie de devenir les champions olympiques de leurs disciplines.

3DN : Quels sont les premiers retours des athlètes présents aux JO de Pyeongchang ?

Les premiers retours sont très bons et ils le sont depuis le début de saison. Ce sont des athlètes qui souhaitent gommer au maximum le facteur chance pour la transformer en opportunité; Émilien Jacquelin a en particulier été extrêmement proactif et la réussite de mon frère aujourd’hui nous fait très plaisir. Cette première expérience olympique il le mérite. Le développement d’un tel programme avec ces athlètes se passe bien en amont des échéances et dès à présent nous nous lançons sur la suite.

athletics 3D

3DN : Athletics 3D repose également sur des partenariats stratégiques, peux-tu les décrire ?

La description est très simple, nous osons penser grand. De la même façon qu’un Ole Einar Bjoerndalen a construit sa légende, nous nous entourons de partenaires industriels forts qui deviennent les champions de leurs disciplines en agissant sur nos points forts respectifs et faisons de nos différences des atouts. Nous sommes devenus légitimes auprès des plus grands biathlètes sur la conception de nos programmes ergonomiques et c’est notre point fort.

Pour compléter le futur de Athletics 3D nous nous entourons de leaders industriels : Zeiss Métrologie est un champion de la numérisation de haute précision, Zortrax un leader de la réalisation de preuves de concepts rapides, Valla un meneur de la dynamique Rapid Manufacturing, Owens Corning un athlète dans le développement de matériaux nouveaux et Villard de Lans un terroir encré dans l’enseignement et l’entraînement des plus grands biathlètes mondiaux.

On a tous un rôle fort dans ces développements et la construction se poursuit encore, c’est cette dynamique qui nous permet la réalisation de produits d’exception pour les champions d’exception.

Retrouvez plus d’informations sur le site de Athletics 3D ICI. À noter que le 29 mars prochain à 16h, Athletics 3D tiendra une conférence de presse afin de présenter de nouvelles pièces innovantes à l’occasion du salon Global Industrie. Clément Jacquelin était également un récent invité de BFM Business :

Que pensez-vous des innovations offertes par la startup française Athletics 3D ? Partagez votre opinion dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives. Copyright Photos Stéphanie Charles / Athletics 3D

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you