menu

Boeing protège la fabrication additive aéronautique avec Assembrix

Publié le 16 mai 2018 par Mélanie R.
assembrix

Le constructeur aéronautique et aérospatial Boeing a récemment annoncé un nouveau partenariat avec Assembrix, une entreprise israélienne connue pour sa plateforme dédiée à la fabrication additive industrielle. Celle-ci permet de superviser l’ensemble du processus numérique, de la conception à la production en passant par la vérification. Boeing devrait adopter la solution d’Assembrix afin de protéger la propriété intellectuelle de ses modèles imprimables en 3D.

La propriété intellectuelle appliquée à la fabrication additive est un sujet clé pour beaucoup d’acteurs du marché qui doivent protéger leurs modèles 3D et créations, notamment dans le secteur aérospatial; les fabricants ne veulent pas voir leurs pièces optimisées topologiquement copiées par un concurrent. Des solutions se sont donc développées sur le marché de l’impression 3D pour veiller à sécuriser la chaîne de fabrication. Par exemple, la startup Identify3D permet de protéger l’ensemble des données et s’assure de la traçabilité de la production.

assembrix

Boeing pourra désormais compter sur la solution d’Assembrix

Boeing, grand adepte de la fabrication additive depuis quelques années, s’est tourné quant à lui vers Assembrix. Cette entreprise israélienne aurait développé des algorithmes géométriques combinés à de la robotique afin de protéger les fichiers 3D contre l’interception, la corruption et le décryptage, facilitant alors le partage sécurisé entre les équipes internes et les clients externes confirmés. Boeing devrait être en mesure d’envoyer ses fichiers 3D en toute sécurité grâce à cette plateforme.

« Nous sommes ravis de nous associer à Boeing, affirme Lior Polak, PDG d’Assembrix. Cette collaboration soutient notre vision de développer et de mettre en œuvre des solutions innovantes qui connectent le monde et font avancer la chaîne numérique de la fabrication additive.« 

Un partenariat qui devrait permettre au constructeur américain de poursuivre ses travaux en fabrication additive et renforcer ses liens avec le marché israélien. Boeing exploiterait aujourd’hui plus de 20 sites équipés de technologies 3D à travers le monde et disposerait d’un large réseau de fournisseurs de pièces imprimées en 3D pour ses divisions commerciales, spatiales et de défense. L’année dernière, la société avait commandé les premières pièces en titane imprimées en 3D, approuvées par la FAA, pour l’avion Boeing 787 Dreamliner.

assembrix

Les pièces en titane imprimées en 3D par Boeing

Retrouvez davantage d’informations sur le communiqué de presse officiel du constructeur aéronautique.

Que pensez-vous de ce nouveau partenariat? Peut-il aider à protéger la fabrication additive aérospatial? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you