menu

Archinaut de Made In Space testé avec succès dans des conditions spatiales

Publié le 18 août 2017 par sven

L’impression 3D est une technologie qui n’est pas seulement vouée à poursuivre son développement sur terre. On le sait d’ores et déjà, elle pourrait bien nous aider dans la conquête de l’espace ! Made In Space est une compagnie californienne qui, en collaboration avec la NASA, tente depuis quelques années de faciliter l’impression 3D dans l’espace. Cette semaine, Made In Space faisait à nouveau parler d’elle en présentant Archinaut. Lors d’une Mission de Demonstration Technologique (TDM), la machine a été capable d’imprimer en 3D et d’assembler les unes aux autres des grandes structures au sein d’un environnement imitant les conditions spatiales.

On entend souvent parler des projets qui visent à construire des stations pouvant accueillir l’homme sur la Lune ou encore sur Mars mais, c’est sans penser à l’armada de fusées qu’il faudrait envoyer pour transporter les matériaux nécessaires. Avec Archinaut, Made In Space espère développer une technologie de pointe pouvant imprimer et assembler les composants souhaités directement dans l’espace.

L’équipe Made In Space travaillant sur l’Archinaut

Made In Space est basée à Moffet Field, une base aérienne qui accueille le Centre de recherche Ames de la NASA. On y retrouve plusieurs startups qui collaborent au développement de la conquête spatiale comme Space X, la startup fondée par Elon Musk. C’est donc dans ces locaux qu’a été conduite la série d’essais du projet Archinaut, plus précisément au laboratoire d’évaluation de l’ingénierie, en utilisant la machine de fabrication additive à structure étendue de Made In Space. Les tests ont été réalisés dans une chambre sous vide reproduisant exactement les conditions environnementales et gravitationnelles présentes dans l’espace.

« À notre connaissance, c’est la première fois que la fabrication additive a été testée avec succès à une échelle aussi large, dans les conditions de vide et de température de l’espace« , a déclaré Eric Joyce, chef de projet d’Archinaut pour Made In Space Inc.

Conduite des essais de l’Archinaut en conditions spatiales

Les essais effectués ont été concentrés sur l’impression et l’assemblage de grandes structures, telles que des longs segments de poutres. Le processus de fabrication a été mis à l’épreuve en jouant avec la pression, les différentes températures et d’autres caractéristiques reproduisant l’environnement spatial. Archinaut, l’un des trois projets actuellement financés par la NASA, vise à déterminer si la technologie 3D spatiale a déjà suffisamment mûri pour intégrer un vol ou si elle pourra être incorporée lors d’une des futures missions dans l’espace.

Avec la réussite triomphale de ces tests, on peut imaginer que d’ici quelques années, le projet Archinaut se traduira en une plateforme à laquelle des véhicules ou même des satellites pourraient venir s’atteler pour des réparations ou même des constructions supplémentaires comme le suggère Eric Joyce. Des nouvelles séries de tests se dérouleront courant 2018.

Le bras robotique d’Archinaut

« Cette technologie change absolument tout« , a déclaré Joyce. « Archinaut a le potentiel d’avancer considérablement la découverte dans l’espace, en réduisant le temps et l’argent consacré au lancement du matériel et de l’équipement mais aussi, en permettant de mettre l’accent sur les explorateurs humains qui utiliseront ce matériel en orbite pour explorer le cosmos« .

À l’heure actuelle, l’équipe s’attelle à trouver un nouveau projet sur lequel travailler, mais ils n’ont pas encore de plan précis sur ce que pourrait être ce projet. « Qui vivra verra » conclut Joyce.

Ci-dessous, vous trouverez la video montrant les capacités de construction du robot Archinaut (en conditions terriennes ici) :

Que signifie pour vous une telle réussite dans le domaine de l’impression 3D aérospatiale ? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you