menu

APWorks et Dassault Systèmes promeuvent la fabrication additive dans l’aéronautique et la défense

Publié le 27 juin 2017 par Mélanie R.

A l’occasion du salon du Bourget, la filiale d’Airbus spécialisée dans l’impression 3D de métal, Airbus APWorks GmbH, a annoncé la signature d’un partenariat avec Dassault Systèmes. Cette nouvelle collaboration doit aider les industries de l’aéronautique et de la défense à utiliser davantage cette technologie dans la production en série.

Le secteur aérospatial est bouleversé par la fabrication additive qui permet la création de pièces plus complexes mais plus légères, à des coûts défiant toute concurrence. C’est donc sans surprise qu’Airbus se soit tourné vers cette technologie. En s’associant avec des experts de la fabrication additive, le concepteur d’avions peut devenir plus performant et gagner en efficacité.

APWorks et Dassault Systèmes vont donc travailler ensemble afin de développer un processus qui permettra de maitriser tous les paramètres qui interviennent dans la fabrication additive d’une pièce et donc de mieux gérer sa chaine de valeur. Le partenariat s’appuie notamment sur l’utilisation de la plateforme 3DEXPERIENCE, une solution logicielle dédiée à la création de valeur dans toute l’entreprise, mais aussi sur l’expertise d’APWorks qui s’est révélée avec sa moto Light Rider.

apworks et dassault systèmes

La Light Rider

« La plateforme 3DEXPERIENCE est une première étape importante pour que la production en série devienne reproductible et évolutive. La simulation en 3D peut contribuer à prévoir et éviter la fabrication de pièces défectueuses », déclare Joachim Zettler, CEO d’APWorks. « L’industrie aéronautique est très centrée sur la sécurité, et l’introduction de nouveaux produits prend généralement beaucoup de temps. Avec la validation virtuelle du processus de fabrication additive, nous pouvons envisager de fabriquer en 3D des pièces certifiées produites en série ».

Le partenariat entre ApWorks et Dassault Systèmes offrira la possibilité d’obtenir une source de données unique pour concevoir des matériaux en amont et pour produire et tester les pièces en aval. Grâce à cela, les pièces fabriquées sont plus adaptées aux besoins et exigences et plus résistantes. La collaboration permettra également d’effectuer des validations virtuelles à chaque étape de la conception de la pièce avant même de la produire. Un gain de temps et d’efficacité considérable.

apworks et dassault systèmes

La plate-forme de Dassault Systèmes permettra de mieux intégrer la fabrication additive dans toute la chaîne de production

« Les technologies virtuelles et la fabrication additive permettent aux industriels de faire plus avec moins de déchets, plus légers et à moindre coût, tout en offrant aux designers la liberté d’explorer des formes complexes qui ne pourraient être fabriquées avec des procédés traditionnels », déclare Michel Tellier, vice-president, industrie Aéronautique et Défense, Dassault Systèmes. « C’est uniquement en réduisant la distance qui sépare le monde réel du monde virtuel que l’industrie pourra créer et expérimenter l’avenir. Comme avec APWorks, Dassault Systèmes s’associe à des entreprises à la pointe de l’innovation dans ce domaine pour accélérer l’adoption de cette technologie dans l’industrie. »

Une collaboration qui s’étendra aux domaines de l’automobile, de la robotique, de la médecine et de l’ingénierie mécanique.

apworks et dassault systèmes

Retrouvez le communiqué de presse officiel ici.

Le partenariat entre APWorks et Dassault Systèmes peut-il accélérer l’adoption de la fabrication additive dans l’industrie de l’aéronautique et de la défense? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK