menu

Annie Foo, créatrice de chaussures imprimées en 3D

Publié le 12 juillet 2019 par Mélanie R.
annie foo

Alors que PEAK annonçait récemment la fabrication de chaussures entièrement imprimées en 3D pour le grand public, nous avons rencontré la styliste Annie Foo qui conçoit des chaussures haut de gamme grâce aux technologies 3D. En combinant numérisation 3D et fabrication additive, elle est capable de fabriquer des produits sur mesure aux formes géométriques complexes. L’impression 3D est pour cette jeune styliste un nouveau moyen d’exprimer sa créativité et d’offrir aux consommateurs finaux des produits plus respectueux de l’environnement, durables et personnalisés. Nous lui avons posé quelques questions afin d’en savoir plus sur son travail et sa vision du marché pour l’avenir.

3DN : Pouvez-vous vous présenter et nous en dire plus sur votre relation avec les nouvelles technologies ?

annie Foo

Annie Foo

« Le monde n’a pas besoin de plus de chaussures mais il mérite l’innovation. » Je viens de l’industrie de la mode et suis déterminée à explorer des méthodes novatrices de fabrication tout en fusionnant style et volonté de réduire l’impact de ce secteur sur notre environnement. Je suis fascinée par la combinaison des méthodes de fabrication de chaussures existantes avec la technologie et les matériaux de pointe ; c’est ce mélange qui permettra à mon sens de créer l’industrie de demain.

3DN : Pouvez-nous en dire plus sur le processus de fabrication de vos chaussures imprimées en 3D ?

Je commence par scanner une chaussure ou un pied et crée ensuite mon design autour de ce modèle grâce à la réalité virtuelle. J’utilise le logiciel Gravity Sketch qui me permet d’avoir, à main levée, une forme en 3D de la chaussure souhaitée. Je l’exporte ensuite vers Oculus Medium pour affiner les détails puis fais les dernières retouches dans Rhino avant de l’imprimer en 3D.

Les pièces finales que j’ai produites ont été réalisées avec du PA12 sur une machine HP Jet Fusion 4200. Je n’ai pas encore découvert un autre matériau plus souple pour fabriquer la semelle de la chaussure mais je suis sûre qu’il existe des TPU intéressants pour ce type d’application.

3DN : Pourquoi vous êtes-vous tournée vers la fabrication additive ?

Je suis une sculptrice et je travaille avec différentes matières premières telles que la céramique, le bois, le métal, le plastique, etc. Je sais que chaque matériau a ses propres caractéristiques et limites. L’impression 3D me permet justement de mieux les appréhender et de tester différentes choses. Elle m’ouvre également les portes de la complexité géométrique et m’offre davantage de détails. C’est une option très appropriée pour ce projet.

3DN : Quelles sont vos sources d’inspiration ?

Je suis clairement inspirée par la construction linéaire, la pop culture londonienne, les structures architecturales, les formes organiques ou encore l’art contemporain. Bien évidemment, je suis de près ce qui se fait dans le domaine de la sculpture.

annie foo

La styliste s’inspire beaucoup des formes organiques de la nature (crédits photo : Annie Foo)

3DN : Vous êtes concernée par les problèmes environnementaux rencontrés aujourd’hui : pensez-vous que l’impression 3D aide à lutter contre eux ?

Je crois que les modes de consommation changent : les consommateurs sont plus préoccupés par les matériaux, la qualité et les origines du produit qu’ils achètent aujourd’hui par rapport à une dizaine d’années. Je pense que nous allons dans la bonne direction pour améliorer notre futur environnement et notre génération. Comme je l’ai déjà dit, il n’existe pas de mode zéro déchet à moins que vous ne consommiez rien du tout. L’impression 3D contribuera à réduire les déchets dans le secteur de la mode au cours du processus de fabrication. Cela étant dit, chaque bonne invention peut mal tourner si les gens l’utilisent mal ou de manière irresponsable. En tant que concepteur et producteur contemporain, nous avons la responsabilité de bien réfléchir avant nous faisons. Je ne suis pas contre le plastique mais il faut l’utiliser correctement et pour de bonnes causes.

annie foo

Crédits photo : Annie Foo

3DN : Selon vous, quel est l’avenir de la fabrication additive dans la mode ?

L’impression 3D est un marché en croissance rapide, c’est une petite révolution qui se prépare, en particulier dans le secteur de la mode car les gens recherchent des articles uniques et des produits vraiment ajustés. Je pense que chaque ménage aura une imprimante 3D à la maison dans un avenir très proche, et qu’il pourra passer sa commande en ligne, recevoir le fichier 3D et personnaliser son produit autant qu’il le souhaite. Cela pourrait facilement être mis en place avec des chaussures, des accessoires et des articles de lunetterie jusqu’à ce que, à l’avenir, nous puissions imprimer des matériaux souples qui ressemblent au cuir et au tissu.

annie foo

Crédits photo : Annie Foo

3DN : Un dernier mot pour nos lecteurs ?

Soyez responsables, réfléchissez deux fois avant d’acheter et créez. Je vous invite à consulter mon compte Instagram ICI pour voir toutes mes réalisations.

Que pensez-vous des créations d’Annie Foo ? Partagez votre opinion en commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you