menu

AnatoMask, un masque de protection personnalisé grâce aux technologies 3D

Publié le 7 mai 2020 par Mélanie R.
anatomask

La société française AnatoScope est spécialisée dans le développement de solutions logicielles pour les secteurs de l’orthopédie et du dentaire. Elle a récemment lancé une initiative pour se protéger du virus COVID-19 : sa plateforme AnatoMask permet la création d’un masque de protection sur-mesure, adapté au visage de son porteur. Avec son partenaires Chabloz Orthopédie, l’entreprise a développé des premiers prototypes imprimés en 3D et propose un service de modélisation : à partir d’un scan 3D de votre visage, elle peut créer le fichier STL du masque que vous pourrez alors imprimer chez vous. Une initiative open-source qui vise à promouvoir l’utilisation des solutions de fabrication additive pour lutter contre la pandémie actuelle.

Ces dernières semaines, 3Dnatives vous a présenté de nombreux projets de visières, de masques ou encore de valves pour respirateur imprimés en 3D : toute la communauté de l’impression 3D, en France et à l’international, se mobilise chaque jour pour répondre à des besoins critiques. Le déconfinement, prévu dans quelques jours en France, entraîne entre autre des demandes de masques de protection sur tout le territoire. AnatoScope souhaite apporter sa pierre à l’édifice en proposant son service AnatoMask, une solution pour personnaliser chaque masque grâce à la numérisation 3D, à la modélisation et à la fabrication additive.

A chaque visage correspond un masque différent

Le service AnatoMask

Concrètement, cette solution fonctionne en 4 étapes : tout d’abord, l’utilisateur doit scanner en 3D son visage à partir d’outils comme ScandyPro ou Capture. Il envoie alors ses données 3D à AnataScope qui lui propose un fichier STL de ce dernier. Cela permettra alors au porteur de l’imprimer chez soi directement, à partir de n’importe quelle technologie. AnatoScope nous a confié que l’utilisation du PLA ou de l’ABS suffisait mais qu’elle recommande plutôt le TPU, plus flexible et plus pratique pour les parties de jonction, ou le nylon. L’utilisateur final n’aura plus qu’à assembler les différentes pièces et à y insérer le filtre. De son côté, la jeune pousse a réalisé plusieurs prototypes avec son partenaire Chabloz, équipé de solutions HP Multi Jet Fusion.

L’ensemble du projet est open-source : vous pourrez retrouver les différents modèles de masques sur le site dédié. L’entreprise nous a également confié que n’importe quel masque déjà existant pouvait être adapté par ses équipes afin de garantir une protection et un confort plus élevés. L’objectif est de produire un masque réutilisable, avec un filtre lavable (environ 20 usages). Frédérick Van Meer, cofondateur et directeur général d’AnatoScope ajoute : “Nous ne sommes pas fournisseurs de masques, nous apportons une solution de personnalisation avec une logique d’open innovation. Cela permettra également de réduire le taux de déchets – aujourd’hui on jette des masques à droite et à gauche, c’est un autre problème qu’il faut prendre en compte.”

Pour l’instant, AnatoMask a séduit de nombreux professionnels du secteur dentaire, directement exposés au virus. Le masque pourrait leur servir pendant la pandémie, mais également après : l’aspect réutilisable est particulièrement intéressant. Vous pouvez découvrir la solution ICI.

Que pensez-vous de cette solution de personnalisation ? Partagez votre avis sur ce projet dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

Un commentaire

Rejoignez la discussion et laissez votre commentaire.

  1. Dominique dit :

    Bonjour

    Je me pose la question de la certification des masques imprimés en 3D. Sont ils aussi efficaces que les masques grands publiques

    Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you