menu

AMOTool, une solution gratuite pour estimer le coût de la fabrication additive métal

Publié le 23 septembre 2020 par Mélanie R.
AMOTool

Et si vous pouviez estimer vos coûts de production liés à la fabrication additive ? C’est ce que propose AMOTool, le nouvel outil en ligne développé par l’entreprise finlandaise Etteplan. Il est en réalité pensé pour les technologies d’impression 3D métal et permettrait aux entreprises de calculer rapidement, gratuitement et en toute sécurité leurs coûts de fabrication. Cela fait maintenant trois ans qu’Etteplan teste sa solution et, après avoir obtenu des résultats suffisamment satisfaisants, il est temps pour elle de la dévoiler au grand jour. Vous pourrez ainsi évaluer le coût des matériaux, du processus d’impression en tant que tel mais aussi des étapes de post-traitement. Un outil utile pour comprendre les avantages économiques de la fabrication additive avant qu’ils ne soient imprimés. 

Si la fabrication additive présente aujourd’hui de nombreux avantages, elle représente un certain investissement, surtout dès qu’on parle de technologies métalliques. Le prix des machines est beaucoup plus élevé que la moyenne tandis que celui des métaux grimpe rapidement. Pas facile pour une entreprise de se lancer dans l’aventure ! La rentabilité est clé pour tout business et il est capital de suivre les postes de dépenses et combien cela peut rapporter. C’est dans cette logique-là que le finlandais Etteplan a développé son logiciel gratuit depuis maintenant trois ans avec le soutien de Business Finland.

La solution AMOTool permet de calculer les coûts liés à la fabrication additive métal

Le fonctionnement de la plateforme AMOTool

La solution s’appuie sur un algorithme développé par l’équipe Additive Manufacturing & Optimization (AMO) d’Etteplan, lui-même utilisé depuis des années pour différentes applications. Riku Riikonen, vice-président senior des solutions d’ingénierie chez Etteplan, explique : “Avec cet outil, notre objectif est non seulement de supprimer un obstacle majeur, mais aussi d’encourager nos clients et l’ensemble de l’industrie à utiliser la technologie d’impression 3D et à améliorer la compétitivité des produits. L’outil permet de comparer l’impression 3D métal avec les méthodes de fabrication traditionnelles.”

AMOTool est basée sur le cloud et peut être utilisée gratuitement par n’importe quel utilisateur. Celui-ci n’a pas besoin de charger son fichier 3D sur la plateforme, éliminant ainsi tout problème lié à la propriété intellectuelle. Il lui suffirait en effet de renseigner la hauteur et le volume de la pièce en question, une information qu’on retrouve facilement sur le fichier CAO. La solution permettrait notamment de répondre aux questions suivantes : quand faut-il choisir la fabrication additive métal ? Combien coûterait ma pièce si elle était imprimée en 3D métal ? Faut-il reconcevoir la pièce ? Quel ROI peut-on espérer ? Quel est l’impact des matériaux sur le prix final ? Finalement, AMOTool aide les designers à prendre des décisions en leur fournissant des informations de base précieuses pour prendre la meilleure décision. Par exemple, l’outil indique la quantité de matière à enlever pour obtenir un produit imprimé en 3D financièrement viable ou encore quelle serait la meilleure orientation de la pièce si vous devez maximiser le nombre de composants sur le plateau.

C’est une solution en ligne et gratuite

Toni Mattila, directeur du programme « Sustainable Manufacturing Finland » de Business Finland, conclut : « Les méthodes de fabrication additive offrent d’excellentes possibilités aux entreprises pour améliorer leur rentabilité et leur compétitivité. Elle augmente également la flexibilité opérationnelle, ce qui est particulièrement précieux lors de périodes exceptionnelles comme celle que nous connaissons actuellement avec le coronavirus. De plus, ces technologies aident les entreprises de fabrication à améliorer leur efficacité matérielle et leur durabilité. Cependant, malgré les nombreux avantages, de nombreuses entreprises restent sceptiques quant aux coûts liés à l’utilisation de la fabrication additive. C’est pourquoi l’ouverture de ces derniers à l’aide d’un service de calcul tel que Etteplan AMOTool est très utile. Nous espérons que ce service gratuit d’informatique basé sur le cloud abaissera le seuil à partir duquel les entreprises pourront essayer l’impression 3D pour adopter les technologies futures. » Vous pouvez dores et déjà tester l’outil ICI.

Que pensez-vous de la solution AMOTool ? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you