menu

AMBOTS est notre startup de l’année 2019 !

Publié le 3 janvier 2020 par Mélanie R.
startup 2019

Les premiers jours de l’année sont l’occasion pour nous de revenir sur les faits marquants de l’année passée, notamment sur les principales innovations du secteur de la fabrication additive, portées par des startups internationales. Nous avions lancé un concours afin de récompenser la plus innovante ; il est temps de vous annoncer le grand gagnant ! Vous avez été nombreux à voter sur les sites français, anglais, espagnol et allemand – l’ensemble des participations s’élevant à 21 455. Les résultats étaient très serrés, avec 3 startups qui ont rapidement pris la tête de peloton. Finalement, c’est AMBOTS qui devient notre startup 3D de l’année, avec 11 385 votes !

Startup du mois de juillet 2019, AMBOTS a été fondée en 2018 par le  Dr. Wenchao Zhou, Lucas Galvan Marques et Robert Austin Williams, à la suite d’un projet de recherche mené à l’Université de l’Arkansas. La jeune pousse américaine a développé un système d’impression 3D en essaim, à partir de robots mobiles capables de travailler ensemble à la création d’une seule et même pièce. Concrètement, chaque robot se voit assigner une tâche d’impression, permettant alors de réaliser des travaux grand format grâce à un logiciel qui vient coordonner l’ensemble des robots mobiles. Ils sont basés sur une technologie de dépôt de matière fondue.

Les robots mobiles de AMBOTS (crédits photo : AMBOTS)

Les robots d’AMBOTS peuvent facilement changer de tête d’impression, ce qui leur permet de traiter une large gamme de matériaux plastiques. Ils peuvent aussi être dotés d’outils d’usinage, de tournevis, etc. afin de décupler leurs capacités de fabrication. Ils répondent ainsi à des besoins de prototypage rapide, de production de petites séries, de moules : les applications sont nombreuses ! On félicite chaudement la jeune pousse américaine qui est donc notre startup 3D 2019 ! Vous pouvez d’ailleurs retrouver plus d’informations sur son site internet.

Nous tenons tout de même à féliciter le français BONE3D qui a totalisé plus de 7 000 votes ; rappelons que la startup conçoit des guides chirurgicaux sur mesure et des simulateurs de chirurgie imprimés en 3D afin que les médecins puissent  s’exercer plus facilement avant une opération délicate. Elle a d’ailleurs réalisé une levée de fonds de 1,4 millions d’euros en décembre dernier afin d’augmenter ses capacités industrielles. On lui souhaite de poursuivre sur cette lancée !

Les robots sont coordonnés pour travailler ensemble (crédits photo : AMBOTS)

Que pensez-vous de la startup 2019 ? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives. N’hésitez pas à nous suivre sur Facebook ou Twitter !

Un commentaire

Rejoignez la discussion et laissez votre commentaire.

  1. PAUL ADAM dit :

    Bjr,

    En tant qu’investisseur dans Bone 3D j’ai évidemment suivi l’évolution du challenge de la start up de l’année 2019. Et par curiosité, celui-ci se terminant le 31 décembre 2019, j’ai consulté votre site peu après 23 H, fait une copie d’écran où Bone 3D était largement en tête avec 37 % des voix (Ambots 31%), puis à minuit où il affichait 40% pour Bone 3D. Et tout naturellement félicité le fondateur Jeremy …qui m’a apprit le lendemain, désappointé, que Bone 3D était dans les choux. Le nombre de voix pour l’autre start up ayant anormalement cru …dans la matinée. Il se trouve que je suis aussi le papa de Jeremy, chef d’entreprise en contact- avec la presse depuis quelques années, et que ce genre de pratique me déçoit. Votre site me semblait sérieux et très intéressant jusqu’à ce jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you