menu

Amazon va interdire la vente d’imprimantes 3D d’ici 2023

Publié le 1 avril 2022 par Mélanie W.
amazon

Le distributeur en ligne américain Amazon met aujourd’hui à disposition plus de 12 millions de produits à acheter. Dans cet incroyable catalogue, on trouve des jeux vidéo, des vêtements, des appareils électroménagers, mais aussi, bien sûr, des imprimantes 3D et des consommables. Enfin jusqu’à présent…En effet, Amazon a annoncé qu’il allait retirer de sa plateforme toutes les machines et accessoires d’impression 3D d’ici l’année prochaine. Mais que se cache-t-il derrière cette annonce alors même qu’il existe des centaines de référence actuellement vendues par le géant américain ? C’est en tout cas une douche froide pour les fabricants et acteurs du marché quand on sait qu’Amazon enregistre plus de 2 milliards de visites par mois.

La stratégie d’Amazon est bien évidemment rodée : l’entreprise a annoncé sur son site qu’elle travaille actuellement sur le développement de sa propre gamme d’imprimantes 3D, mais aussi de logiciels et de consommables. Son objectif est de proposer à la vente ses solutions début 2024, le tout à des prix inférieurs à 100 euros.

Amazon proposera ses propres imprimantes 3D à la vente d’ici 2024

Amazon, nouveau fabricant d’imprimantes 3D ?

Les premières questions qui viennent à l’esprit sont probablement les suivantes : que pouvons-nous attendre des imprimantes 3D Amazon ? Quelles seront leurs caractéristiques et les innovations proposées ? Andy Jassy, CEO d’Amazon et successeur du célèbre Jeff Bezos, prend la parole et explique clairement qu’il souhaite faire passer Amazon au niveau supérieur. Pour concrétiser sa vision, Amazon souhaite développer une gamme abordable afin de démocratiser l’usage de la fabrication additive. L’objectif est de devenir d’ici 5 ans l’un des plus grands fabricants du marché.

Comme d’habitude et sans surprise, l’équipe de recherche et développement d’Amazon a déjà des plans concrets pour garantir son entrée dans le secteur de l’impression 3D. En tant que directeur du département R&D d’Amazon Lab126, David Stafford joue un rôle déterminant dans la conception et la fabrication des nouvelles solutions d’impression 3D. Il prévoit de proposer une gamme d’imprimantes 3D à moins de 100 euros. C’est la promesse du géant américain : des machines low-cost et de qualité, destinées non seulement aux particuliers, mais aussi aux entreprises. Cette gamme fera partie de la famille de produits d’Amazon Basics et renforce l’idée de rendre l’impression 3D accessible à tous.

Amazon ne revendra plus d’imprimantes 3D tiers d’ici 2023

Caractéristiques et propriétés des futures imprimantes 3D

Pour l’instant, Amazon reste assez évasif sur les caractéristiques techniques de sa nouvelle gamme de machines. Il affirme toutefois vouloir « révolutionner le secteur avec une imprimante 3D combinant deux procédés d’impression à la fois afin de décupler les possibilités et les matériaux compatibles. » L’une de ces solutions offrirait un volume de 1200 x 600 x 450 mm et serait apparemment compatible avec des filaments et des résines. On a du mal à imaginer une machine capable de combiner à la fois un processus de dépôt de fil et un procédé de photopolymérisation : comment combiner extrudeur et laser ? Comment gérer ces matériaux fondamentalement différents ? Amazon surfe-t-il sur un concept complètement révolutionnaire ou est-ce seulement un effet d’annonce ?

Côté logiciel, David Stafford souhaite « promouvoir l’efficacité, la productivité tout en offrant une expérience inédite à l’utilisateur. Nous voulons vraiment pousser l’automatisation à son paroxysme et permettre à n’importe quelle entreprise de gérer des volumes de production plus importants et plus rapidement. » De grands mots qui, espérons-le, seront suivis de grandes actions. Amazon ne s’est toutefois pas prononcé sur la signification de ce projet pour le bannissement des imprimantes 3D actuelles et des entreprises qui les exploitent.

Comment Amazon va-t-il gérer les contrats actuels avec les fabricants du secteur ? Pourra-t-il combler ce manque à gagner avec ses nouvelles machines qui, pour l’instant, semblent être assez futuristes ? Seul l’avenir nous le dira. En attendant, vous pouvez retrouver le communiqué de presse officiel ICI.

Chez 3Dnatives, nous aimons bien les poissons d’avril ! Cet article n’était donc qu’une petite plaisanterie pour l’occasion, Amazon reste favorable au développement de l’impression 3D !

Les 11 commentaires

Rejoignez la discussion et laissez votre commentaire.

  1. philippe dit :

    c’est le 1ere avril mais bon lolol

  2. Jérôme dit :

    Euh… Comment dire… C’est vraiment vraiment étonnant

    <°=x|

  3. Poisson d’avril 😉

  4. Wolfood dit :

    Si Amazon est souvent très pratique pour trouve des marchandises facilement sans passer par des sites privé sa politique de copy et ban commence à me dégoûté très profondément comme son propriétaire qui ne pense qu’à l’argent et a mars lui et Musk sont deux spécimen de ce que l’humanité a fait de plus mauvais et bête.

    1. Ibizastweet dit :

      Non mais c’est un poisson d’avril enfait

  5. Bien joué j’y suis allé la tête la première

  6. jerome chassaing dit :

    Ho le poisson 🐟

  7. GuNyyy dit :

    Retirer les produits concurrents pour laisser place à son propre produit en étant une plate-forme de ventes, ils finiront vite avec des procès pour pratique anti concurrents.
    Mais ça, une entreprise tel qu’amazon en a forcément conscience. C’est que les sanctions sont vraiment des grosses blagues pour de tels entreprises

  8. Disco dit :

    Oui c’est la nouvelle gamme qui pourra même imprimé du chocolat surtout sous forme de poisson

  9. Billoute dit :

    Pourquoi pas des fichiers d’impression avec DRM qui ne peuvent être lu que par l’imprimante
    Ils pourraient même donner les imprimante si les gens achètent les fichiers d’impression

  10. Caron Patrice dit :

    Moi aussi j’ ai plongé … mais avec Amazon , il faut s’ attendre à beaucoup d’ événements !!!
    Et si vous leur aviez mis la puce à l ‘ oreille ??????
    Bravo pour l’ humour … 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

de_DEen_USes_ESfr_FRit_IT
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D

3Dnatives is also available in english

switch to

No thanks