menu

ALSIMA ouvre son capital social pour conquérir le marché de l’impression 3D français

Publié le 22 janvier 2020 par Mélanie R.
alsima levee de fonds

L’entreprise française ALSIMA recherche des investisseurs dans le but de réaliser une levée de fonds de 650 000 euros (montage mixte capital-dette) afin d’accélérer sa croissance. Fondée par 3 associés en 2015, la jeune pousse a pris un tournant stratégique en 2018, se concentrant sur la fabrication additive FFF/FDM à destination des professionnels de l’industrie. Elle accompagne aujourd’hui des grands groupes et des PME dans le choix de leurs machines, dans la préparation de celles-ci et la formation correspondante. ALSIMA intervient également dans des projets de recherche et développement industriels appliqués à l’impression 3D. Elle a déjà le soutien de son partenaire bancaire et de la BPI, elle espère trouver des fonds technologiques et des investisseurs privés, prêts à participer à cette aventure.

L’année dernière, ALSIMA totalisait plus de 230 clients industriels dont de grands groupes comme Somfy, Renault Trucks, Evian ou encore Salomon. Son objectif est de leur permettre d’intégrer une solution d’impression 3D personnalisée en améliorant les capacités des machines FFF/FDM. Mickaël Bovagnet, CEO d’ALSIMA, explique : « Le principal enjeu dans un projet d’intégration d’une imprimante 3D repose sur les usages que l’on va en faire. Il y a des questions cruciales à se poser dès les premiers instants, c’est là le premier de nos savoir-faire. Une fois le projet défini, nous sommes capables de proposer le matériel le plus adapté parmi une sélection de fabricants Français. Si l’imprimante 3D idéale n’existe pas, nous pouvons modifier une machine existante pour répondre au plus près du besoin client. » 

ALSIMA est capable de modifier une machine existante pour répondre à un besoin précis (crédits photo : ALSIMA)

L’entreprise française a donc décidé d’ouvrir son capital social et part à la recherche d’investisseurs qui comprennent les enjeux de l’industrie et des nouvelles technologies. Cette levée de fonds devrait permettre à ALSIMA d’accélérer sa croissance, de recruter de nouveaux talents et d’accentuer le développement des produits et services innovants. Elle précise qu’elle souhaite renforcer sa présence territoriale et devenir la référence des experts de l’imprimante 3D en France ! Côté recrutement, ALSIMA cherche différents profils, du commercial à l’ingénieur en passant par des techniciens, tous passionnés par la fabrication additive.

La jeune pousse espère lever 650 000 euros d’ici le milieu de l’année. Mickaël conclut : « C’est une véritable fierté d’avoir réussi à créer tout cela, par nous-même, avec mes associés, Benjamin et Johann. Loin de rester sur nos acquis, nous visons désormais de nouveaux sommets et de nouveaux défis. La levée de fonds permettra de mettre en place rapidement notre stratégie de croissance. Au-delà de l’aspect financier nous recherchons aussi de l’expérience et des compétences pour nous guider. Si notre aventure entrepreneuriale vous intéresse, contactez-nous dès à présent ! » Vous pouvez retrouver toutes les informations de contact sur le site de l’entreprise.

La levée de fonds d’ALSIMA devrait lui permettre de soutenir sa croissance rapide (crédits photo : ALSIMA)

Que pensez-vous des levées de fonds dans le secteur de l’impression 3D ? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives. N’hésitez pas à nous suivre sur Facebook ou Twitter !

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you