menu

Alphaedge 4D d’Adidas, une basket entre impression 3D et tradition

Publié le 30 novembre 2018 par Mélanie R.
alphaedge 4D

Le géant de l’équipement sportif Adidas a révélé sa toute dernière basket conçue en partie grâce aux technologies 3D. Son modèle baptisé Alphaedge 4D FW18 comporte la Adidas 4D, une semelle intercalaire imprimée en 3D à partir de la technologie développée par Carbon. Cette semelle prend la forme d’une structure réticulaire, offrant ainsi un meilleur amorti et donc un confort plus élevé, ce qui la rend idéale pour aller courir. La paire est dores et déjà en vente sur le site d’Adidas à partir de $300.

On peut dire que la marque de sport allemande a l’habitude d’utiliser les technologies 3D dans son processus de fabrication ; on se souvient tous de sa gamme de FutureCraft, que ce soit les 3D ou les 4D. En partenariat avec le fabricant Carbon, la marque aux trois bandes avait réussi à produire 100 000 paires, chacune s’adaptant à la morphologie du pied de son porteur. C’est l’un des avantages de l’impression 3D dans le secteur de la chaussure : elle est capable de proposer des solutions personnalisées tout en garantissant un certain niveau de confort et d’esthétisme.

alphaedge 4D

La semelle Adidas 4D a été imprimée grâce à la technologie de Carbon, Digital Light Synthesis (DSL). Pour rappel, ce processus se rapproche beaucoup de la technologie DLP qui vient durcir les couches successives de résine grâce à la projection de la lumière d’un vidéo projecteur. Carbon y a ajouté de l’oxygène afin de créer des formes plus complexes comprenant des creux et espaces vides.  Adidas 4D est notre semelle intercalaire la plus ambitieuse à ce jour, a déclaré Klaus Rolshoven, directeur de Future Design chez Adidas. Ce qui a commencé comme une innovation conceptuelle avec FutureCraft ne nous a pas seulement permis de repenser complètement nos processus de fabrication, mais également de créer une expérience basée sur les données, ouvrant de nouvelles perspectives en termes de performances et de confort.”

Le nouveau modèle Alphaedge 4D FW18 aurait été conçu pour fournir stabilité, soutien et restitution d’énergie ponctuelle pour tout type d’entraînement. La semelle imprimée en 3D  génèrerait un amorti réactif, qui viendrait absorber la pression sous n’importe quel angle et restituerait de l’énergie, propulsant le pied en avant toujours en soutenant le mouvement. Les sportifs pourraient donc s’entraîner plus facilement, sans se plaindre d’éventuelles douleurs aux pieds qui arrivent malheureusement très souvent à cause d’une chaussure inadaptée.

alphaedge 4D

La technologie DLS permet de créer des creux dans les formes imprimées en 3D

La nouvelle basket de running d’Adidas ne comprend pas que de l’impression 3D ; l’empeigne de la chaussure – c’est-à-dire ce qui recouvre la partie antérieure du pied – a été réalisée grâce à la méthode ForgeFiber d’Adidas, un processus plus traditionnel qui s’apparente à du tissage manuel. Un fil revêtu de TPU est cousu sous différents angles et couches ce qui vient renforcer l’empeigne finale et permet d’éviter les ruptures. En combinant cette méthode traditionnelle à la fabrication additive, Adidas présente une basket plus solide qui fera le bonheur de tous les coureurs. En France, il semblerait que seulement 300 modèles aient été mis en vente pour le moment.

alphaedge 4D

Que pensez-vous des Alphaedge 4D d’Adidas? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you