menu

FUTURECRAFT.STRUNG, la basket Adidas entre impression 3D et innovation textile

Publié le 16 octobre 2020 par Mélanie R.
strung

Adidas travaille avec les technologies d’impression 3D depuis quelques années maintenant, en essayant de trouver de nouvelles façons de concevoir ses chaussures. Sa division FUTURECRAFT, par exemple, s’est donnée pour objectif de façonner l’avenir du sport grâce à ses innovations avec des concepts tels que la basket FUTURECRAFT 4D, dont la semelle est imprimée en 3D avec une structure en treillis. Récemment, le géant du sport a présenté sa dernière technologie, STRUNG, une innovation textile révolutionnaire qui vise à améliorer encore plus les performances de ses baskets.

Alors que la FUTURECRAFT 4D utilisait des technologies d’impression en 3D pour fabriquer la semelle de la chaussure, STRUNG a recours à un procédé unique pour combiner les données et besoins d’un athlète, la fabrication additive et la robotique afin de créer une chaussure légère. La partie supérieure de la chaussure est fabriquée avec un bras robotisé, où chacun de ses fils a été placé en fonction des données émises par son porteur pour créer une chaussure légère et sans couture qui permet un mouvement naturel du pied.

Le processus STRUNG

Chaque fil peut être placé dans n’importe quelle direction, ce qui permet de combiner en une seule pièce et un seul matériau différentes zones aux caractéristiques bien définies telles que le support ou la flexibilité. Cela signifie que la chaussure STRUNG n’a pas besoin d’être renforcée avec d’autres composants qui pourraient entraver le mouvement naturel des athlètes, comme c’est le cas avec d’autres textiles. Le concept de chaussure a été créé pour offrir une nouvelle sensation et une nouvelle expérience de la course rapide et de courte distance.

C’est probablement l’une des caractéristiques les plus avantageuses de la fabrication additive : pouvoir fabriquer une pièce sur mesure pour s’adapter parfaitement à une personne. Le dernier concept de chaussure Adidas combine donc la technologie STRUNG pour la partie supérieure et la technologie FUTURECRAFT pour la semelle intermédiaire. Cette dernière est fabriquée à l’aide de la technologie DLS (Digital Light Synthesis) de Carbon, qui repose sur un processus de photopolymérisation pour durcir une résine couche par couche et créer la structure en treillis, permettant d’améliorer les performances.

Les équipes Adidas concluent : « La technologie peut réaliser des choses merveilleuses, mais elle ne peut réaliser les bonnes choses que si elle est éclairée par le comportement humain. C’est cette approche ouverte qui nous a guidés jusqu’à présent sur le chemin du STRUNG, et c’est cette même approche qui, nous le pensons, nous aidera sur la voie à suivre. »

L’empeigne de la chaussure est conçue via la technologie STRUNG et la semelle via la fabrication additive

La première chaussure FUTURECRAFT.STRUNG destinée au grand public est actuellement en cours de développement. Elle sera lancée à la fin de 2021 ou au début de 2022. À terme, Adidas souhaite étendre l’utilisation du procédé STRUNG à d’autres sports. Vous pouvez trouver plus d’informations ICI.

Que pensez-vous de cette nouvelle basket FUTURECRAFT.STRUNG ? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you