menu

ADAXIS transforme les robots industriels en imprimantes 3D

Publié le 18 janvier 2022 par Mélanie W.
adaxis

ADAXIS est une jeune entreprise franco-suédoise qui a développé un logiciel permettant de transformer les robots industriels en imprimantes 3D. Les machines seraient compatibles avec les métaux, les plastiques, le béton et les composites, proposant ainsi une solution de fabrication complète. La startup vient d’ailleurs de clore sa première levée de fonds d’un million d’euros afin de lancer officiellement sa plate-forme en 2022. Baptisé AdaOne, elle prend en charge toutes les étapes de la fabrication d’une pièce, du calibrage à la traçabilité du processus en passant par la simulation du robot et la surveillance en temps réel. 

Fondée en 2021 par 4 innovateurs entre la France et la Suède, ADAXIS est née après 5 ans de recherche et travaux menés à l’Institut de Technologie ESTIA et aux Instituts de Recherche RISE de Suède. Elle a pour objectif de développer la fabrication locale en transformant les robots industriels à 6 axes en imprimantes 3D. Aujourd’hui, il existe de nombreux bras robotisés capables d’extruder des matériaux couche par couche pour concevoir tout type de pièce. Toutefois, la programmation de ces robots reste complexe et longue ce qui peut freiner l’adoption d’une telle technologie. C’est dans cette optique qu’AdaOne a été imaginé. 

Les fondateurs de la startup ADAXIS (crédits photo : ADAXIS)

Les caractéristiques du logiciel développé par ADAXIS

AdaOne offre de multiples fonctionnalités : le logiciel peut calibrer le processus, planifier le parcours du robot sur 6 axes et effectuer des simulations. L’utilisateur est également en mesure de surveiller et contrôler le processus de fabrication, mais aussi de gérer plus efficacement son parc d’imprimantes 3D. Grâce à l’apprentissage automatique, le logiciel vient réduire les risques d’échec et oriente l’opérateur dans le choix des meilleurs paramètres. 

La startup précise que la plate-forme est évolutive et peut s’adapter à des tailles de robots différentes, pouvant offrir des volumes de fabrication allant jusqu’à une dizaine de mètres cubes. Elle explique : “AdaOne couvre toutes les tâches nécessaires à la fabrication d’une pièce. De la génération du programme à la supervision du processus en temps réel en passant par la simulation numérique multi-physique. Ces capacités donnent aux entreprises le pouvoir de mettre en place une production locale, à la demande, de pièces très avancées, simplifiant ainsi les problématiques de matière, de stockage, de transport et de logistique.”

La plate-forme AdaOne (crédits photo : ADAXIS)

Grâce aux algorithmes de la startup, l’opérateur pourra désormais concevoir des pièces volumineuse sans passer par des étapes d’assemblage et en réduisant sa consommation de matériaux. La réparation d’objets déjà existants sera également facilitée. Enfin, le logiciel permet de choisir l’orientation du dépôt du matériau utilisé, améliorant ainsi la qualité de surface mais aussi la résistance mécanique. Des caractéristiques qui permettraient de configurer une impression en seulement 15 minutes, d’utiliser 95% de supports en moins et d’accroître le taux de réussite de plus de 50%.

Cette solution a d’ailleurs été testée avec succès en novembre 2020 : l’institut de recherche RISE avait réussi à imprimer en 3D un bateau de 4,2 mètres de long avec une première version beta d’AdaOne. Nous sommes impatients de découvrir d’autres projets ! En attendant, rendez-vous sur le site de la startup ICI.

Que pensez-vous du logiciel développé par ADAXIS ? N’hésitez pas à partager votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

*Crédits photo de couverture : ADAXIS

Un commentaire

Rejoignez la discussion et laissez votre commentaire.

  1. Jean pierre vallet dit :

    Besoin de fabriquer en quantité
    un petit pédalier en plastique résistant à la force humaine et a l eau de mer dimension 80cm de long sur 40 cm de large et 4cm d épaisseur .est ce possible si oui je vous envoie photo pour devis .par avance merci pour la réponse .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

de_DEen_USes_ESfr_FRit_IT
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D

3Dnatives is also available in english

switch to

No thanks