menu

Acheter une imprimante 3D : 5 questions à se poser pour prendre la bonne décision

Publié le 16 mai 2018 par Mélanie R.
acheter une imprimante 3D

Vous êtes un professionnel ou un maker et vous avez récemment pris la décision d’acquérir une première imprimante 3D. Vous avez compris comment la technologie pouvait vous aider à réaliser des pièces sur-mesure, des prototypes à moindre coût ou bien à concevoir des composants plus rapidement, alors il est temps de passer à la deuxième étape : sélectionner la bonne imprimante 3D ! Mais que faut-il savoir avant de prendre une telle décision? Il existe une multitude de marques et de prix sur le marché qui peuvent représenter autant d’obstacles dans votre processus d’achat.

Pour vous aider à prendre la meilleure décision, vous devez vous poser au moins 5 questions qui vous aideront à définir la marque, le budget et les technologies qui vous conviennent. Avant de commencer à vous poser ces questions, il est également important de savoir quelle utilisation vous ferez de votre imprimantes 3D, les projets que vous souhaitez mener et les connaissances que vous avez aujourd’hui en termes de technologies 3D.

acheter une imprimante 3D

Acheter une imprimante 3D : quel est mon budget?

Une fois que vous avez bien défini l’usage que vous ferez de votre imprimante 3D, il faut savoir combien vous êtes prêts à dépenser pour cette nouvelle machine. Il existe différentes gammes de prix : pour 200€, vous pouvez aujourd’hui trouver des imprimantes 3D FDM en kit que vous devrez construire vous même et qui sont souvent de fabrication chinoise. Si votre budget est plus important, à partir de 1000€, vous pouvez vous tourner vers des imprimantes 3D plug & play, prêtes à l’emploi avec une impression qui commence via un simple bouton.  

Si votre budget dépasse le millier d’euros, d’autres technologies s’offrent à vous. Entre 1 000 et 5 000€, vous trouverez des imprimantes 3D SLA et FDM dotées d’une très bonne qualité d’impression. Entre 5 000 et 30 000€,  vous opterez pour des machines à dépôt de matière fondue industrielles ou encore des imprimantes SLA plus spécialisées pour des secteurs comme le dentaire ou la joaillerie. Vous trouverez également des machines de frittage sélectif par laser (SLS), très prisées dans certaines industries qui utilisent des poudres polyamides.

Enfin, la dernière gamme de prix commence à partir de 80 000€ et plus. Un tel budget vous permettra d’accéder à des technologies comme celle de HP, la Multi Jet Fusion, ou encore le frittage direct de métal (DMLS) qui permet de créer des pièces métalliques.

acheter une imprimante 3D

Les imprimantes HP

Acheter une imprimante 3D : quel matériau vais-je utiliser?

Maintenant que vous savez combien vous voulez dépenser, vous devez également choisir vos matériaux d’impression. Une technologie comme le FDM est principalement utilisée avec des plastiques, avec des bobines de filaments disponibles à partir de 20€ selon le type de technicité souhaitée – il existe des filaments plus techniques pouvant atteindre les 350€ le kg. Si vous  vouspenchez vers la technologie SLA, vous utiliserez des résines photopolymères à partir de 70€ le litre. Toutefois, il est important de noter qu’il n’existe pas encore beaucoup de coloris disponibles aujourd’hui, même si certains fabricants tentent d’en développer d’autres.

Si vous envisagez des applications plus industrielles avec votre machine, vous allez opter pour les technologies SLS ou DMLS. Dans le premier cas, vous utiliserez principalement des poudres de polyamides et dans le second, différents métaux et alliages de métaux également avec un prix qui va varier en fonction de vos besoins.

acheter une imprimante 3D

Acheter une imprimante 3D : quel sera mon volume d’impression?

Il est important de savoir ce que vous souhaitez imprimer et en quelle quantité; imprimer en petite série n’implique pas les mêmes besoins qu’imprimer en quantité plus élevée. C’est là qu’il faut considérer que la machine la moins chère ne sera peut-être pas la meilleure solution. Dans certains cas, il faudra dépenser un peu plus pour obtenir un plus grand volume d’impression.

Il existe toutefois des machines à technologie FDM avec un volume d’impression généreux à un prix abordable ou même des machines grand format comme celles de Bigrep. Dans le cas des technologies SLA ou SLS, les imprimantes 3D n’ont généralement pas un volume d’impression aussi important. Concernant les imprimantes 3D métal, les tailles varient selon votre besoin et l’investissement réalisé mais il est dores et déjà possible d’avoir de belles pièces industrielles.

acheter une imprimante 3D

Acheter une imprimante 3D : quel est mon niveau de connaissances?

Il est important de savoir où vous vous situez par rapport à l’impression 3D : êtes-vous débutant? Possédez-vous quelques compétences techniques dans ce domaine? Le degré de connaissances en fabrication additive pourrait influencer le choix de votre imprimante.

Il existe des technologies 3D qui conviennent à tout le monde; par conséquent, les débutants peuvent utiliser la technologie FDM, ils trouveront des machines Plug and Play, qui combinent matériel et logiciel. L’imprimante est déjà assemblée et il est possible de commencer l’impression directement. D’autre part, il existe des imprimantes 3D en kit, qui vous permettront d’imprimer ce que vous souhaitez mais il faudra assembler la machine vous-même. Si vous êtes familier avec l’impression 3D et avez des compétences en mécanique, en modélisation 3D, etc. vous pourrez opter pour des technologies plus professionnelles telles que SLA, SLS, Multi Jet ou DMLS qui nécessitent une formation et une attention supplémentaire pour bien comprendre tout le processus.

Un point important à prendre en compte est l’utilisation du bon logiciel 3D. Avec des projets moins complexes, vous pouvez utiliser des logiciels 3D très simples, mais au fur et à mesure que la complexité de votre projet augmente et que vous avez besoin de nouvelles technologies, il n’est pas rare que les besoins en terme de CAO se complexifient également.

acheter une imprimante 3D

La technologie SLA nécessite un travail de post-traitement plus long

N’oubliez pas non plus d’évaluer la charge de travail que vous êtes prêt à accepter après le processus d’impression en tant que tel; le post-traitement est plus ou moins lourd quand on s’attaque aux technologies 3D. Certaines nécessitent plus de travail que d’autres; le FDM par exemple implique souvent d’enlever le matériau de support s’il existe et parfois un traitement pour réduire l’effet de couches. La technologie SLA nécessite un travail plus élaboré en termes de post-traitement tandis que pour le SLS, il vous faudra des machines pour dépoussiérer et traiter les pièces. En ce qui concerne les technologies d’impression 3D métal, le post-traitement est bien évidemment beaucoup plus long.

Où puis-je acheter une imprimante 3D?

Maintenant que vous avez clarifié votre projet et que vous savez vers quelle type d’imprimantes 3D vous souhaitez vous diriger, une dernière question se pose : où l’acheter?

En termes de marques, le choix ne va pas manquer! Notre comparateur pourra vous aider à choisir la bonne imprimante 3D en choisissant les différents critères que vous venez d’établir – technologie, matériau, gamme de prix, volume d’impression. La fonction filtre facilitera considérablement votre recherche. Si votre besoin va un peu plus loin, que vous souhaitez une imprimante 3D industrielle mais que vous avez des doutes, vous pouvez entrer en contact avec des distributeurs spécialistes via notre annuaire. Vous pourrez alors recevoir tous les conseils nécessaires pour investir dans la bonne machine. N’hésitez pas à regarder la vidéo ci-dessous pour bien utiliser le comparateur de machines :

Et vous, avez-vous des conseils à ajouter pour tous ceux qui souhaitent acheter une imprimante 3D? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK