menu

ACCIONA mise sur l’impression 3D béton pour construire des structures plus durables

Publié le 22 mai 2020 par Mélanie R.
acciona

Fondé en 1931, ACCIONA est un groupe espagnol qui se consacre au développement et à la gestion des infrastructures et des énergies renouvelables. Les secteurs avec lesquels ACCIONA travaille comprennent notamment l’énergie et les services d’infrastructures, ce qui l’a récemment poussé à intégrer la fabrication additive dans ses activités. Les technologies d’impression en 3D sont souvent considérées comme une alternative plus écologique aux méthodes de fabrication traditionnelles. Par exemple, le groupe a recours à l’impression 3D béton pour plusieurs de ses projets. Mais, finalement, cette méthode est-elle vraiment plus verte ? Quels sont ses avantages et limites ? Pour en savoir plus, nous avons rencontré Luis Clemente du groupe ACCIONA, nous permettant ainsi de mieux cerne comment il emploie la fabrication additive pour des applications plus durables.

3DN : Pouvez-vous vous présenter ainsi que votre lien avec l’impression 3D ?

Je m’appelle Luis Clemente et je suis ingénieur civil avec 20 ans d’expérience. J’ai travaillé pendant plus de 10 ans dans le domaine de l’innovation chez ACCIONA : c’est là que j’ai découvert les technologies d’impression 3D pour la première fois. Plus précisément, il y a 7 ans, au sein du département d’innovation de l’entreprise, nous avions identifié la fabrication additive, alors encore émergente, comme une technologie perturbatrice. Nous avons fait l’acquisition d’une imprimante FDM et avons commencé à nous informer, à étudier et à analyser le potentiel de cette technologie afin d’identifier ses applications possibles chez ACCIONA et de prévoir les effets possibles sur notre activité.

Luis Clemente

3DN : Pourquoi ACCIONA a-t-il décidé d’investir dans la fabrication additive ?

La première étape a été franchie lorsque nous avons défini la ligne de travail que nous allions suivre, qui consistait à adopter la technologie d’impression 3D béton à grande échelle afin de fabriquer des éléments structurels. À l’époque, il y avait très peu d’initiatives au niveau mondial, mais nous avons pu identifier les deux principales technologies disponibles : l’extrusion (Contour Crafting) et le lit de poudre (D-Shape). Nous avons finalement opter pour la deuxième en raison des avantages que nous voyions en termes de liberté de forme.

Nous avons donc commencé à travailler dans trois domaines : l’impression, le matériau et le design. La première imprimante que nous avons acquise était basée sur le système D-Shape, avec une capacité d’impression de 2 x 2 x 2 mètres. Pour le matériau, nous avons bénéficié du soutien de producteurs locaux et d’institutions telles que l’UPC. En ce qui concerne la conception, nous avons une expérience interne et des partenaires tels que l’IAAC. En rassemblant tous les éléments, nous avons lancé le projet de construction du pont d’Alcobendas (celui montré sur la photo de couverture) qui deviendrait le premier pont au monde réalisé avec une imprimante 3D béton. Ce démonstrateur nous a permis de lancer la nouvelle gamme de solutions de construction à Dubaï.

3DN : Vous avez récemment inauguré un arrêt de bus imprimé en 3D : pouvez-vous nous en dire plus sur le processus de fabrication ?

L’arrêt de bus a été réalisé avec la technologie de lit de poudre dans nos installations de Dubaï, sur la base d’une conception et d’un calcul préliminaires des structures effectués en collaboration avec les centres de compétences du centre d’innovation numérique d’ACCIONA. Il se compose de trois éléments imprimés qui sont ensuite assemblés et est complété par un toit composite et des piliers métalliques de soutien.

acciona

L’arrêt de bus imprimé en 3D (crédits photo : ACCIONA)

Les éléments imprimés sont un banc avec une série de détails personnalisables, une section de banc qui sert de support à l’élément le plus caractéristique de l’ensemble qui est la pièce verticale au design saisissant, design qui ne peut être réalisé que grâce à la technique d’impression 3D sur lit de poudre. Ces pièces ont été imprimées en même temps grâce au grand volume d’impression de 6 x 3 x 2 m offert par notre système. La finition est propre au procédé et elle ressemble à la pierre naturelle, nous avons seulement poli la surface du banc pour donner le confort nécessaire aux utilisateurs.

3DN : Comment voyez-vous l’avenir de l’impression 3D dans la construction ?

L’avenir est prometteur car nous verrons la convergence de toutes les avancées qui ont été réalisées et continuent à se développer dans le cadre de tant d’initiatives et de démonstrations dans le monde entier. Le secteur comprendra mieux les possibilités et les avantages de l’impression 3D béton, et sera plus ouvert à l’inclusion de cette technologie dans les projets. L’impression 3D béton deviendra un outil pour le secteur de la construction qui occupera une place privilégiée grâce à ses avantages de liberté de formes, de personnalisation, d’automatisation des processus, de durabilité, de productivité, etc.

3DN : Quels sont les futurs projets de ACCIONA ?

Alors que nous consolidons notre position sur la technologie de lit de poudre, à la fois à partir de l’application commerciale et des centres de compétences d’impression 3D et de robotique & IA d’innovation, nous travaillons également sur la technologie d’extrusion pour devenir un fournisseur de solutions multi-technologiques pour le secteur de l’architecture et de la construction. Il existe des projets spécifiques de construction, de mobilier, de sculptures qui sont en cours de développement ou d’attribution.

3DN : Un dernier mot pour nos lecteurs ?

Cette technologie, comme beaucoup d’autres, est arrivée là où elle est grâce à l’innovation et à la volonté de dépasser les frontières. Nous encourageons donc simplement les utilisateurs à continuer d’innover pour aller de l’avant et concevoir ensemble une meilleure planète. Vous pouvez trouver plus d’informations sur ACCIONA ICI.

Que pensez-vous de la relation entre impression 3D et construction ? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK