menu

4D Fusio, la première basket à la semelle imprimée en 3D bicolore d’adidas

Publié le 15 janvier 2021 par Mélanie R.
4D fusio

La marque allemande adidas poursuit son aventure dans le secteur de la fabrication additive en dévoilant une toute nouvelle basket de running dotée d’une semelle intermédiaire imprimée en 3D. Baptisée 4D Fusio, elle allie confort et style avec un système de laçage unique et une empeigne qui laisserait respirer le pied pendant l’effort. Ce qui est particulièrement intéressant sur ce nouveau modèle est que la semelle imprimée en 3D est bicolore : jusqu’ici, adidas nous avait habitués à des impressions monochromes. La marque aux trois bandes propose aujourd’hui une réduction exclusive pour le marché français (à partir de 10h) : la paire peut être achetée pour 200€. Alors, qu’attendez-vous ?

En août dernier, le cabinet SmarTech Analysis révélait sa dernière étude sur le marché de la chaussure et de l’impression 3D ; selon elle, c’est un secteur qui devrait générer 4,2 milliards de dollars en 2025. Il faut dire aussi que les technologies 3D permettent de personnaliser chaque paire, que ce soit des baskets, des chaussures à talons, ou même des tongs. L’objectif est simple : apporter plus de confort à la personne qui les porte, un confort qui s’obtient principalement par un ajustement parfait de la chaussure au pied. Parfois, il s’agit simplement pour un fabricant de se démarquer par le style – l’impression 3D permet d’imaginer des designs originaux, pas toujours simples à mettre au pied d’ailleurs. 

Crédits photo : adidas

Pour adidas, la fabrication additive est devenue un moyen de concevoir des semelles intermédiaires plus confortables, mais aussi plus originales avec une structure en nid d’abeille. Pour sa nouvelle basket 4D Fusio, la marque reste assez discrète quant au processus de production mais tout laisse à penser qu’elle a utilisé ses machines Carbon et la technologie Digital Light Synthesis, comme elle l’a fait pour toutes ses autres semelles. En revanche, notez les deux couleurs : du orange à l’arrière et du blanc à l’avant, les deux teintes se rejoignant au milieu de la chaussure. C’est la première fois qu’adidas mélange différentes couleurs pendant le processus d’impression 3D. Il faut dire aussi que la photopolymérisation n’est pas le procédé le plus évident quand on souhaite réaliser des impressions polychromes car on ne peut pas mélanger deux résines différentes. L’utilisateur doit arrêter l’impression, changer le bac de résine, et relancer la machine. 

On ne sait pas comment adidas et Carbon ont travaillé pour permettre justement cet arrêt de la machine, le changement de la résine et combien de temps prend chaque impression. Il serait également intéressant de savoir combien de paires l’équipementier souhaite créer. Se dirige-t-il vers de la production de masse comme c’était le cas pour ses 100 000 paires de Future Craft 4D annoncées ? Et si oui, comment peut-il produire efficacement les semelles bicolores ?

Le blanc et le orange se mélangent pour la première fois sur une semelle imprimée en 3D d’adidas (crédits photo : adidas)

En tout cas, la commercialisation de la 4D Fusio a officiellement commencé aujourd’hui en France. Comme on ne sait pas combien de paires ont été fabriquées pour l’instant, on vous conseille de foncer ! Vous pouvez les commander ICI.

Que pensez-vous de cette nouvelle basket ? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you