menu

4 expertes livrent leurs prédictions pour le marché de l’impression 3D

Publié le 8 mars 2019 par Mélanie R.

Chaque année à l’occasion de la Journée Internationale de la Femme, 3Dnatives a pour habitude de mettre en avant des profils féminins qui marquent aujourd’hui l’industrie de l’impression 3D. Cette année, nous avons voulu en savoir plus sur leur vision du marché, que ce soit sur les tendances actuelles et sur l’avenir des technologies. Nous avons donc interrogé quatre expertes internationales qui travaillent dans le secteur depuis quelques années : elles sont très optimistes et convaincues que le marché n’en est qu’à ses débuts et qu’il connaitra une belle croissance dans les années à venir. Alors que certaines mettent l’accent sur le développement des matériaux polymères, d’autres espèrent voir la fabrication additive métal s’accélérer. Retour sur les prédictions de nos expertes !

Jessica Snelling, co-fondatrice d’Aurora Labs

journée de la femme 2019Il y a environ 5 ans, David Budge, un ami, et moi-même discutions de notre projet de fabrication et de test de moteurs de fusée à carburant liquide lorsque David a lancé l’idée de créer une imprimante 3D en métal pour imprimer le moteur de fusée au lieu de l’usiner. Nous avons ensuite fondé Aurora Labs dans le but de rendre l’impression 3D métal plus accessible. Pour ce faire, nous avons développé l’imprimante 3D S-Titanium Pro, qui reste l’imprimante 3D la moins chère sur le marché.

Je pense que cette année, la plus grande tendance sera l’automatisation afin que l’impression 3D métal et le processus de production nécessitent moins d’interaction humaine. Les imprimantes seront de plus en plus intégrées dans un flux de production et les exigences en matière de traitement automatique de la poudre et des plateaux d’impression augmenteront cette année.

J’espère que dans 10 ans les imprimantes 3D métal seront capables d’imprimer des pièces plus volumineuses et plus rapidement, de sorte que l’impression 3D métal soit rentable par rapport à la fabrication traditionnelle en métal. Associé à un processus de certification des pièces créées, les imprimantes 3D métal peuvent devenir un réel outil de production pour les entreprises. Ainsi, le délai de livraison des pièces de rechange et détachées est drastiquement réduit.

Alessandra Sacchelli, Directrice Marketing de 3DZ France

journée de la femme 2019Je suis la responsable marketing de 3DZ France, une entreprise qui se concentre la fabrication additive industrielle. Je m’occupe de la promotion de la marque 3DZ et des produits que nous offrons, tels que imprimantes 3D, logiciels 3D et scanners 3D. J’ai pu faire un lien entre l’impression 3D et mon travail tout simplement parce que je suis passionnée par le marketing et la technologie ! C’est un champ super intéressant, très avancé, avec des nouveautés qui sortent tous les mois !

Personnellement, je crois que la fabrication additive métal sera une tendance de l’année 2019, qu’on observait d’ailleurs déjà ces deux dernières années. Les procédés sont relativement plus accessibles et les utilisateurs commencent à prendre conscience de tous les avantages d’un tel procédé. Chez 3DZ, on l’observe grâce au procédé ADAM de Markforged, de plus en plus performant chez de nombreux industriels.

A l’avenir, j’espère que le marché de la 3D deviendra « mature » et qu’il s’orientera de plus en plus vers la production industrielle grâce à l’utilisation de solutions avancées et stables, permettant une fabrication continue à grande échelle. J’espère aussi que l’impression 3D pourra être appliquée dans tous les secteurs possibles et créer tout ce que la fabrication traditionnelle n’arrive pas à faire (comme dans les applications à niveau du médical, de l’aérospatial, de l’industrie et de l’automobile).

journée de la femme 2019

La Metal X

Cin-Yee Syria Ho, Responsable Ventes & Marketing de la division Europe XYZprinting

Je m’appelle Cin-Yee et j’ai rejoint il y a 5 ans XYZprinting en tant que responsable marketing et communication. J’avais littéralement zéro expérience ou connaissance en impression 3D. Toutefois, XYZprinting avait besoin de quelqu’un pour élaborer une stratégie de marque à long terme pour rendre plus accessible à un utilisateur lambda une technologie uniquement connue des ingénieurs, des concepteurs et peut-être des geeks. La marque était nouvelle en Europe et les produits devaient être lancés dans le commerce de détail. Mon expérience en tant que spécialiste en marketing européen qui n’y connaissait rien en 3D, était pardonnée car j’en savais beaucoup sur le comportement des consommateurs et le commerce de détail. En peu de temps, j’ai dû assimiler beaucoup de connaissances à propos de l’impression 3D, puis la traduire en un langage et une stratégie compréhensibles par les détaillants et les consommateurs.

journée de la femme 2019

Je vois beaucoup d’écoles qui enseignent des compétences numériques à l’aide d’imprimantes 3D. Je crois que cette génération a des connaissances plus avancées en impression 3D et des attentes plus élevées. Leur choix d’acheter une imprimante 3D a changé. Au lieu d’une simple plug-and-play, ils recherchent des imprimantes 3D offrant une compatibilité accrue en termes de matériaux et une polyvalence d’utilisation. Par exemple, imprimer différents matériaux et défier les performances de l’imprimante en modifiant la vitesse ou les températures. C’est pourquoi nous prévoyons la tendance des kits de bricolage et des imprimantes 3D open source.

journée de la femme 2019

XYZprinting a développé des imprimantes 3D FDM couleur

L’innovation technologique change rapidement. XYZprinting a développé une imprimante couleur FDM en trois ans. Dans 10 ans, votre imprimante de bureau sera une combinaison de papier couleur et d’imprimante 3D. Cela deviendra un atout essentiel dans tous les bureaux, les écoles et bien sûr à la maison. Mais plus important encore, j’espère que toutes les entreprises se concentreront sur les matériaux.

Lynette Kucsma, co-fondatrice de Natural Machines

journée de la femme 2019Je m’appelle Lynette Kucsma et je suis la co-fondatrice de Natural Machines. Nous sommes les fabricants de Foodini – une imprimante alimentaire 3D intégrant un appareil de cuisine connecté nouvelle génération IoT, favorisant la cuisson à base d’ingrédients frais et réels. Nous avons constaté un problème dans l’industrie alimentaire et l’impression 3D était l’un des meilleurs moyens de le résoudre. Cela fait une grande différence dans un certain nombre de choses, y compris la façon dont nous avons construit Foodini : elle est compatible avec des matériaux alimentaires sûrs et s’intègre parfaitement dans un environnement de cuisine.

Je suis attentive au marché de l’impression 3D en général, mais comme nous nous alignons davantage sur le marché des appareils de cuisine, je ne dirais pas que je peux prédire l’avenir en ce qui concerne les imprimantes 3D non alimentaires. Personnellement, je suis intéressé par les développements de l’impression 3D métal et par la manière dont cela évolue par rapport aux solutions industrielles. En dehors de la nourriture, je trouve l’impression 3D de verre intéressante d’un point de vue artistique. Et en ce qui concerne l’impression 3D des aliments, l’intérêt et la curiosité grandissent peu à peu, et ce rapidement depuis cette année.

journée de la femme 2019

Nous pensons que dans 10 à 15 ans, les imprimantes 3D deviendront un appareil de cuisine courant dans les cuisines domestiques et professionnelles, un peu comme un four ou un micro-ondes aujourd’hui. Avec les imprimantes 3D, nous préparons des plats en utilisant de vrais ingrédients frais – plus sains, plus faciles et plus amusants !

Et vous, comment célébrez-vous la journée de la Femme 2019 ? On vous donne rendez-vous le 12 mars prochain pour un afterwork dédié aux femmes de l’impression 3D ! Plus d’informations ICI.

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you