menu

L’impression 3D double extrusion selon 3DGence

Publié le 24 avril 2018 par Mélanie R.
3Dgence double

On aimerait bien vérifier la qualité d’impression d’une imprimante 3D avant de l’acheter et obtenir un modèle imprimé en 3D au préalable serait une solution. On pourrait alors se rendre compte du rendu final offert par la machine qui nous orienterait vers un choix définitif. C’est un peu l’idée que le fabricant polonais 3DGence a souhaité reprendre en envoyant gratuitement des échantillons imprimés sur sa nouvelle imprimante 3D, la 3DGence Double. Il espère également montrer comment fonctionne une imprimante à double extrusion et son utilité; avec sa nouvelle machine, le fabricant a voulu simplifier l’utilisation de deux extrudeurs. 

Les imprimantes 3D à double extrusion se développent de plus en plus sur le marché notamment parce qu’elles offrent la possibilité d’imprimer avec différents matériaux en même temps, facilitant alors l’impression 3D de supports plastiques solubles. Elles permettent également d’imprimer plusieurs coloris en même temps, supprimant alors la nécessité de mettre en pause l’impression pour changer le filament. Notons toutefois que l’impression 3D à double extrusion peut être un pari risqué si on regarde les expériences de Makerbot, 3D Systems ou encore FlashForge.

3Dgence double

L’imprimante 3D 3DGence Double

L’utilisation de deux extrudeurs avec la 3DGence Double

Le polonais 3DGence fait partie des fabricants qui ont quand même tenté l’aventure, ayant lancé sa gamme d’imprimantes double extrudeurs, la INDUSTRY et plus récemment la Double. Celle-ci est notamment dotée d’un volume d’impression de 190 x 255 x 195 mm, d’une précision de 50 microns et d’un plateau chauffant composé de trois couches de protection thermique. Elle se veut plus accessible que sa grande soeur l’INDUSTRY et compatible avec des supports plastiques solubles.

Il a récemment lancé une campagne pour expliquer le fonctionnement de celle-ci et propose d’envoyer gratuitement un échantillon imprimé en 3D encore doté de ses supports d’impression. Le but est que l’utilisateur observe comment ceux-ci se dissolvent. Le fabricant a choisi un modèle de frein de vélo, imprimé à partir de PLA et d’un filament soluble BVOH, une combinaison qui n’aurait pas été possible de créer en une seule fois avec un seul extrudeur. Le support d’impression pourrait se retirer facilement dans de l’eau chaude à environ 50°C et aiderait surtout à créer des modèles aux formes complexes. L’épaisseur de couche serait de 0,25 mm et le temps d’impression d’environ 3 heures.

3DGence double

L’échantillon envoyé par le fabricant polonais

3DGence explique : “Le but de cette campagne est de montrer l’utilité des imprimantes 3D à double extrusion mais aussi la simplicité d’utilisation de notre nouvelle machine. L’envoi d’un échantillon imprimé en 3D permet de se rendre compte véritablement de ce qu’il est possible de créer aujourd’hui.” Pour vérifier la qualité d’impression de la nouvelle machine de 3DGence, vous pouvez dores et déjà commander votre échantillon sur le site du fabricant.

Que pensez-vous des imprimantes 3D à double extrusion? Partagez votre opinion dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK