menu

#3DExpress : une imprimante 3D à bord de la nouvelle fusée Ariane 6

Publié le 17 mai 2024 par Mélanie W.
imprimante 3D ariane 6

Il est temps de faire le point sur quelques actualités du secteur de la fabrication additive qui ont été annoncées cette semaine ! Au programme ? On vous fait tout d’abord découvrir l’imprimante 3D Cubesat de la startup Orbital Matter qui devrait embarque dans la nouvelle fusée Ariane 6, prête à décoller. On vous propose ensuite de revenir sur la levée de fonds de la jeune pousse AM Craft qui devrait lui permettre d’améliorer la production de pièces détachées pour le secteur aéronautique. Enfin, on fait le point sur la nouvelle imprimante 3D métallique du fabricant Eplus3D qui peut intégrer jusqu’à 64 lasers pour garantir des volumes de production très élevés. Bonne lecture à toutes et à tous et à la semaine prochaine !

Décollage imminent de la fusée Ariane 6 avec une imprimante 3D à bord

L’Agence spatiale européenne vient d’annoncer le décollage proche de la nouvelle fusée Ariane 6 dont le vol aura de nombreux objectifs, que ce soit en termes d’exploration de l’espace mais aussi de tests de nouvelles technologies. Et parmi elle, la fabrication additive. Il s’agit en effet de la mission Replicator, lancée par la jeune pousse Orbital Matter : l’objectif est de démontrer tout le potentiel de l’impression 3D en orbite et à terme, de construire des infrastructures sur la Lune et Mars. La technologie développée par la startup fonctionne en microgravité, sans produire de la chaleur pendant le processus d’impression. Lors du vol d’Ariane 6, son imprimante 3D CubeSat devrait imprimer une poutre de 50 cm de long, à une altitude de 580 kilomètres, une première pour cette machine qui a pour l’instant fait ses preuves sur Terre uniquement. Un développement à suivre de près ! 

imprimante 3D ariane 6

Jakub Stojek, CEO d’Orbital Matter, et Robert Ihnatisin, directeur de la technologie, avec une réplique du CubeSat (crédits photo : ESA)

Une levée de fonds pour AM Craft

On vous en parlait hier : la jeune entreprise AM Craft, spécialisée dans la production d’équipements imprimés en 3D pour le secteur aéronautique, vient de lever 600 000 euros ! Le CEO de l’entreprise, Didzis Dejus, a expliqué à ce sujet : « L’objectif est de permettre l’approvisionnement rapide et à faible coût d’une vaste bibliothèque de pièces, livrées de manière durable par des centres de fabrication locaux certifiés dans le monde entier, augmentant ainsi massivement l’utilisation de la fabrication additive dans l’approvisionnement en pièces détachées et, à terme, dans la fabrication OEM ». AM Craft pourrait ainsi permettre la conception de pièces aéronautiques au plus proche des besoins, réduisant l’impact environnemental de la production mais aussi les délais et les coûts

L’équipe de AM Craft (crédits photo : AM Craft)

Une nouvelle machine métal

Le fabricant chinois Eplus3D a dévoilé sa toute nouvelle imprimante 3D métallique, basée sur la fusion laser. Elle n’intègre pas moins de 36 lasers et peut être modifiée pour en ajouter 26 de plus ! Baptisée EP-M2050 elle propose un volume d’impression généreux de 2050 x 2050 x 1100 mm et une épaisseur de couche comprise entre 20 et 120 microns. Le fabricant précise que cette machine industrielle est particulièrement adaptée à la production de pièces pour l’aérospatiale grâce à la qualité et précision offertes. Enfin, les lasers à fibres de la machine ont une puissance de 500 ou 700W, selon les besoins des utilisateurs.  

La nouvelle machine du fabricant chinois (crédits photo : Eplus3D)

Lancement du projet MIMOSA pour optimiser les avions grâce à l’impression 3D

Le Politecnico di Torino, en collaboration avec TÜV Italia et d’autres partenaires du secteur aéronautique, a présenté les premiers résultats du projet européen MIMOSA. Celui-ci, qui a débuté fin 2022, vise à transformer la construction aéronautique grâce à l’utilisation conjointe de matériaux composites et de métaux imprimés en 3D. Le 15 mai, une conférence s’est tenue à Turin, au musée de l’automobile, où les premiers résultats du projet de recherche ont été présentés aux entreprises du secteur aérospatial. Parmi les participants figuraient non seulement le Politecnico di Torino, TÜV Italia et Bytest (groupe TÜV SÜD), mais aussi de grandes entreprises italiennes telles que Leonardo, la start-up F3nice et d’autres partenaires opérant dans les secteurs de la mécanique et des matériaux. Le projet MIMOSA permettra de produire, en exploitant des brevets spécifiques du Politecnico, des structures multi-matériaux composées d’alliages métalliques et de matériaux composites sans éléments intermédiaires (adhésifs ou rivets) grâce à l’intégration de la fabrication additive métallique, des traitements de surface au plasma et des fibres de carbone.

Stefano Pasquino, Sabrina Zapperi de TUV Italia et Giorgio De Pasquale du Politecnico di Torino. (crédits photo : Politecnico di Torino)

Une nouvelle résine pour l’impression 3D

Des chercheurs de l’université de Birmingham a présenté cette semaine ses résultats au sujet d’une nouvelle résine photopolymère développée à partir d’acide lipoïque. Il s’agit d’une molécule d’acide gras naturel que l’on retrouve souvent sous la forme d’un complément alimentaire. Selon l’équipe, cette résine pourrait être recyclée et donc permettre la création de pièces finies à partir de prototypes imprimés en 3D. Le professeur Andrew Dove conclut : « Notre approche constitue une étape importante dans l’abandon des résines imprimables en 3D fabriquées à partir de produits pétrochimiques, qui ne peuvent pas être recyclées efficacement. Bien que nous devions encore améliorer les propriétés de la nouvelle résine, cette recherche ouvre de nouvelles voies de développement passionnantes. »

Pièce complexe imprimée en 3D à partir de la résine entièrement bio-sourcée (crédits photo : Université de Birmingham)

Que pensez-vous des actualités de la semaine et de la machine d’Orbital Matter ? N’hésitez pas à partager votre avis dans les commentaires de l’article. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

Partagez vos impressions

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FRit_IT
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D

3Dnatives is also available in english

switch to

No thanks