Lancée en 2017, la série F123 de Stratasys couvre l’ensemble du processus d’impression. Composée de 3 imprimantes 3D, on retrouve au sein de la gamme la machine F270. Grande soeur de la F170, le modèle surprend par le volume d’impression qu’il offre, ses supports de matériaux et la possibilité d’utiliser deux matériaux d’impression.

Les caractéristiques de l’imprimante 3D Stratasys F270 

Compatible avec le PLA, l’ABS, l’ASA et le TPU92A, la F270 est basée sur le procédé FDM. Dotée d’un châssis fermé avec verrouillage automatique, la machine offre un volume d’impression de 254 x 254 x 254 mm. Grâce aux quatre conteneurs de supports, un changement automatique est possible sans qu’il soit nécessaire de procéder à des changements manuels, de sorte que l’imprimante puisse fonctionner pendant des heures sans aucun problème. Enfin, pour simplifier son utilisation, la F270 dispose d’un grand écran tactile, disponible dans pas moins de 10 langues différentes. Tout comme les deux autres imprimantes de la série F123, la Stratasys F270 est fournie avec le logiciel GrabCAD. Capable de s’auto calibrer, l’imprimante 3D est destiné aux professionnels utilisant la fabrication additive mais également aux débutants. 

Réparation automatique des fichiers endommagés.

La Stratasys F270 peut travailler avec plusieurs formats de fichiers, notamment STL, VRML et d’autres formats de fichiers CAO tels que Creo, Solidworks, NX, CATIA et Inventor. Si un fichier présente un défaut, le F270 a la possibilité de le réparer directement. Enfin, en matière de connectivité, il est possible d’opter pour le Wifi ou un câble Ethernet.