menu

36 millions d’euros pour développer l’impression 3D médicale chez DePuy Synthes

Publié le 31 janvier 2019 par Mélanie R.

Lundi dernier, Simon Coveney, vice-Premier ministre irlandais et ministre des affaires étrangères a annoncé un investissement de 36 millions d’euros dans le centre d’innovation de DePuy Synthes en Irlande afin d’accélérer les projets liés à la fabrication additive. L’objectif à terme est de créer un pôle entièrement dédié aux technologies 3D et affirmer leur rôle clé dans le secteur médical, plus particulièrement dans l’orthopédie.

DePuy Synthes, qui a été racheté en 1998 par le géant Johnson & Johnson, est spécialisé dans les solutions orthopédiques et dans les neurosciences. Convaincu du potentiel de l’impression 3D, l’entreprise avait contracté un partenariat avec Aspect Biosystems afin de bio-imprimer des tissus humains et ainsi transformer la santé grâce aux technologies 3D. Une idée qui lui tient à coeur puisqu’elle vient de recevoir 36 millions d’euros de la part du gouvernement pour créer son centre de fabrication additive.

depuy synthes

DePuy Synths est spécialisé dans les solutions orthopédiques

Un centre dédié à l’impression 3D médicale

C’est un projet de recherche et de développement qui devrait s’étaler sur 5 ans et créer une trentaine de postes supplémentaires au sein du centre d’innovation de DePuy Synthes, ouvert il y a maintenant 10 ans. Cet investissement devrait être concentré sur les activités orthopédiques de la société afin de voir comment les nouvelles technologies peuvent aider à fabriquer des solutions innovantes et plus adaptées à chaque patient. L’entreprise précise que les projets porteront sur l’évolution des matériaux en impression 3D, les revêtements et traitements de surface afin de répondre plus efficacement aux futurs besoins.

Simon Coveney a déclaré: “L’investissement de 36 millions d’euros de DePuy Synthes dans l’innovation et l’ajout de 30 emplois au centre d’excellence des matériaux de la société est une très bonne nouvelle pour la région et démontre clairement le fort engagement de DePuy sur le site. Cela a été construit sur une solide expérience de plus de 20 ans d’opérations réussies ici à Cork.”

depuy synthes

De gauche à droite : Rachel Shelly, Head of Medical Technologies, IDA Ireland ; Shannon Crespin, VP Global Supply Chain, DePuy Synthes ; Simon Coveney, vice-Premier ministre irlandais, Gary Clerkin, Global Leader, Manufacturing Engineering, Science & Technology, DePuy Synthes (crédits photo : Adrian O’Herlihy)

Le centre dédié à l’impression 3D viendra ainsi compléter le laboratoire de bio-impression ouvert par Johnson & Johnson en collaboration avec le Trinity College de Dublin l’année dernière. Shannon Crespin,VP Global Supply Chain chez DePuy Synthes conclut : « Notre équipe d’experts continue à développer des solutions de soins de santé innovantes, soulignant notre engagement continu à améliorer les résultats pour les patients et à façonner l’avenir du secteur médical. » Les technologies 3D seront sans aucun doute de la partie. Vous pouvez retrouver davantage d’informations ICI.

Que pensez-vous de cet investissement ? Peut-il aider DePuy Synthes à bouleverser le secteur médical et plus particulièrement orthopédique ? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you