menu

D’ici 2018, le marché de l’impression 3D devrait représenter 16,2 milliards de dollars

Publié le 1 avril 2014 par Alex M.

Le marché de l’impression 3D, comprenant la vente d’imprimantes, de consommables ainsi que les services associés, devrait atteindre 16,2 milliards de dollars d’ici 2018 précise le cabinet d’études Canalys.

« C’est un marché avec un fort potentiel de croissance » confirme Tim Sheperd, Senior Analyst chez Canalys. « Les récentes avancées technologiques ont permis d’améliorer les temps d’impression et de proposer des objets imprimés à partir d’un plus large éventail de matériaux, de couleurs et de finitions. Au final les prix chutent, ce qui fait de cette technologie une option sérieuse pour les entreprises et les consommateurs. »

MakerBot, qui assemble ses machines en plein coeur de Brooklyn, a déjà écoulé plus de 100,000 machines depuis sa création

MakerBot, qui assemble ses machines en plein coeur de Brooklyn, a déjà écoulé plus de 100,000 machines depuis sa création

Pour 2013, le marché de l’impression 3D a représenté la somme de $2,5Mi de dollars et pourrait monter jusqu’à $3,8Mi en 2014. Cette croissance devrait continuer sur les 4 à 5 années à venir à un taux annuel moyen de 45,7% précise le cabinet américain.

Si on ne s’intéresse qu’à la vente d’imprimantes 3D, ce marché a augmenté de 109% en 2013, pour atteindre $711M et devrait continuer à croître de 79% en 2014 et ainsi dépasser son premier milliard de dollars. En 2018, le marché des imprimantes 3D pourrait alors peser $5,4Mi.

Les services d’impression 3D à la demande, qui regroupe plusieurs activités comme les bureaux d’études, les services de prototypage rapide ou le print-on-demand comme les plateformes Shapeways, i.Materialise ou Sculpteo, devraient considérablement augmenter selon Canalys. « il y a une opportunité claire pour les sociétés qui souhaiteraient se lancer dans les services d’impression 3D et ainsi répondre à une forte demande de produits customisés rendus possibles par cette technologie, » explique Joe Kempton, Research Analyst au sein du cabinet d’études.

article_canalys

Avec une croissance annuelle de 45,7%, le marché devrait peser plus de $16,2Mi en 2018

« Cette demande continuera à croître, et s’explique par 3 facteurs principaux : le potentiel de customisation, la facilité de création et la qualité de objets fabriqués. Nous sommes arrivés à un point d’inflexion pour l’impression 3D. On est passé d’un nouveau moyen de fabrication qui fait le buzz à une technologie capable de réaliser de réels produits innovants, complexes et robustes, » explique Tim Sheperd. « C’est un marché qui évolue rapidement, […] et qui ressemblera à quelque chose de très différent d’ici 5 ans. »

Plus d’informations sur le site de Canalys.

Pour rester informé abonnez-vous à notre flux RSS ou pages Facebook et   [follow id= »3Dnatives » ]

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you