Accueil > Art/Design > Steve Solomon, l’autodidacte de l’impression 3D
Steve Solomons

Steve Solomon, l’autodidacte de l’impression 3D

Aujourd’hui, on part à la rencontre du designer Steve Solomon, aussi surnommé RedDadSteve. Il a occupé un poste d’ingénieur logiciel et directeur technique dans une entreprise financière pendant quarante ans. Il est désormais retraité depuis deux ans et s’est depuis procurée une imprimante 3D.

« Dans mon travail, tout ce que je faisais était lié au développement logiciel, donc tout était intangible, impossible de tenir quelque chose dans la main et de regarder le résultat de mes efforts. Il y avait toujours une amélioration, une situation d’urgence ou autre chose et donc jamais de résultat définitif. Avec l’impression 3D, je peux désormais modéliser quelque chose, l’imprimer et le partager en ligne comme un projet entièrement terminé. C’est un véritable plaisir de pouvoir obtenir un résultat aussi concret. »

dilbert

Steve ne se considère pas comme quelqu’un de très artistique, mais plutôt comme un bon technicien. Il s’inspire donc de personnages de BD et de dessins animés déjà existants. Comme le dit l’expression consacrée, derrière chaque grand homme il y a une femme, c’est également le cas pour Steve ! Et lorsqu’il s’agit de choisir quel personnage créer, c’est sa femme qui s’y colle.

« Ma femme sélectionne le sujet mais aussi sa posture, pour ma part, j’applique mes connaissances techniques pour le recréer le plus fidèlement possible. Alors quand je suis en train de designer, elle se penche de temps en temps sur mon épaule et me donne quelques conseils, elle pointe les détails à améliorer. J’ai 100% confiance en son jugement et mon travail repose sur ses analyses ! ».

Avant d’attaquer un nouveau projet, il a un rituel qu’il applique inlassablement : « Je recherche sur tous les sites si le sujet a déjà été modélisé ou non. S’il existe déjà je m’oriente vers autre chose. Mon objectif n’est pas d’améliorer des designs existants, mais plutôt d’en créer de nouveaux. »

Ogar

Pour la création de ses modèles, Steve Solomon utilise Blender. C’est un logiciel qu’il ne connaissait pas du tout et qu’il a appris à maîtriser seul grâce à des tutoriels en ligne.

« Je n’ai aucun background dans la modélisation 3D, mais il y a tellement de tutoriels et d’excellents professeurs sur Internet, qu’il est en réalité assez simple d’apprendre à utiliser Blender. Je cherche à créer des modèles qui ne nécessitent pas de supports d’impression. Par conséquent, je considère que le slicer Simplify3D fait entièrement partie de mon processus de modélisation. Simplify3D me permet de localiser les faiblesses des modèles ainsi que les aplombs. Je passe donc par de nombreuses itérations Blender-Simpify3D-Blender avant l’impression 3D finale. »

fred

dino

Au niveau du hardware, il possède une imprimante 3D Creator X de la marque Flashforge. Il utilise Simplify3D pour slicer ses créations et donc le profil classique Flashforge fournit par le logiciel. Seul le remplissage (de 10% à 50%) et le nombre de coque (1 ou 2) peut varier selon ce qu’il imprime. Il préfère également imprimer les 5 premières et les 5 dernières couches en 100% de remplissage pour un meilleur résultat.

« Quand j’ai commencé à modéliser, j’avais besoin de nombreux tests d’impression pour trouver le bon calibrage et les bons paramètres. Mais désormais, j’ai assez d’expérience pour lancer directement l’impression en étant quasiment certain du résultat. »

« Il y a deux ans, lorsque j’ai acheté mon imprimante 3D, j’ai passé énormément de temps à améliorer les réglages et à trouver la solution parfaite pour que les pièces adhèrent bien au plateau d’impression. Les impressions se décollaient, se tordaient, ou bien collaient trop au plateau. Jusqu’au jour où j’ai installé un plateau magnétique GeckoTek, ça m’a donné un vrai confort au niveau de l’impression ! ».

pickles

Même si son nombre de créations est encore faible, Steve a tout de même un petit chouchou : le Chat du Cheshire. Il a passé de nombreuses heures à surveiller que toutes les pièces s’imprimaient parfaitement. De plus, il est parfaitement imprimable sans support d’impression !

cheshire cat

Vous pouvez retrouver toutes les créations de Steve Solomon sur Cults ICI

Que pensez-vous des créations de Steve Solomon ? Partagez votre opinion sur le sujet en commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.


À propos Cults

Nous sommes Hugo et Pierre, les fondateurs de Cults, 1er site français de fichiers 3D dédiés à être imprimés en 3D. Retrouvez nos coups de coeur et une sélection des meilleurs designers présents sur Cults. Découvrez des designs esthétiques et astucieux dans l'univers de la maison, de la mode, de l'art, du jouet, des gadgets.... Des prouesses artistiques qui vont donner du fil à fondre à votre imprimante 3D !