Accueil > News > Michelin dévoile un pneu imprimé en 3D biodégradable et increvable
pneu imprimé en 3D

Michelin dévoile un pneu imprimé en 3D biodégradable et increvable

Le fabricant de pneus français Michelin a dévoilé un tout nouveau concept de pneu imprimé en 3D, Concept Vision, qui pourrait bien révolutionner la façon dont nous roulons. Le pneu a une structure biomimétique et une bande de roulement qui peut être réimprimée pour être plus adéquate aux conditions climatiques.

Le Groupe Michelin était déjà engagé dans la fabrication additive métallique : il avait en effet annoncé il y a quelques années la création du joint venture, Fives Michelin Additive Solutions, qui est ensuite devenue AddUp. Son but ? Assurer le développement et la commercialisation dans le monde des machines et ateliers de production industriels utilisant la technologie de fabrication additive métallique. Le Groupe s’intéresse maintenant à la fabrication d’un tout nouveau pneu, le Concept Vision, pour l’instant à l’état de prototype.

pneu imprimé en 3D

Le prototype du pneu

Ce tout nouveau concept est un pneu sans air donc increvable, biodégradable, avec une bande de roulement imprimée en 3D qu’il serait possible de changer selon la météo et le type de route empruntée. Le centre du pneu serait fabriqué à partir de matériaux biodégradables et recyclés comme des composants électroniques ou encore des cannettes.

Le pneu Concept Vision s’inspire grandement de la nature avec une structure alvéolaire imprimée en 3D ce qui permet d’avoir une solidité graduelle au fur et à mesure qu’on se rapproche de son centre. La structure n’est pas la seule caractéristique innovante du pneu : Michelin a également déclaré qu’il serait connecté à un système digital permettant de surveiller l’état de la bande de roulement, les conditions climatiques et effectuer certains ajustements.

pneu imprimé en 3D

Le pneu a une structure alvéolaire

Pour l’instant, Concept Vision n’est qu’un projet. « Compte tenu de la façon dont nous l’avons développé, le Concept Vision est une démonstration de notre expertise ainsi qu’une promesse d’avenir, assure Mostapha El-Oulhani, chef du projet Vision. Nous voulions que Vision soit réaliste car le fait de concevoir des objets ou des services dont nous savons pertinemment qu’ils sont irréalistes ne sert aucun but. » Michelin n’a pas annoncé de date de début du projet mais c’est une initiative à suivre de près surtout dans un contexte où de plus en plus de constructeurs automobiles se tournent vers la fabrication additive pour fabriquer les pièces de leurs véhicules.

Retrouvez les informations officielles du projet ici.

Ce pneu imprimé en 3D est-il un projet réaliste et réalisable? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.


À propos melanie

Diplômée de l'Université Paris Dauphine, je suis passionnée par l'écriture et la communication. J'aime découvrir toutes les nouveautés technologiques de notre société digitale et aime les partager. Je considère l'impression 3D comme une avancée technologique majeure touchant la majorité des secteurs. C'est d'ailleurs ce qui fait toute sa richesse.