Accueil > Business > Olli, le minibus autonome imprimé en 3D

Olli, le minibus autonome imprimé en 3D

Il y a quelques mois nous évoquions déjà la commercialisation de voitures imprimées en 3D par la firme Local Motors. Cette dernière a franchi une nouvelle étape en dévoilant un véhicule de transport public totalement autonome, s’appuyant notamment sur l’impression 3D et l’intelligence artificielle pour sa production.

article_olli

Un minibus autonome baptisé Olli

Capable de transporter jusqu’à 12 personnes, la navette d’un nouveau genre baptisée Olli sera mise en service dans la ville de Washington puis dans un deuxième temps dans le comté de Miami et Las Vegas fin 2016.

Olli a été conçu à l’aide du procédé d’impression 3D dénommé BAAM (pour Big Area Additive Manufacturing) développé par Local Motors au sein du National Harbor Lab, dans la banlieue de Washington. Il s’agit de la même technique utilisée pour la fabrication de ses modèles Reload et Strati.

John B. Rodgers, son PDG, déclare : « Olli offre une solution de transport intelligente, sécurisée et durable. » Derrière cette petite merveille se mélangent les technologies les plus avancées au monde comme le programme d’intelligence artificielle IBM Watson.

Olli

Olli a été imprimé en 3D dans le National Harbor Lab

Un véhicule connecté et intelligent

Ce programme peut analyser et apprendre grâce à des millions de données collectées par une trentaine de capteurs embarqués au sein du véhicule. Ces capteurs peuvent être ajustés selon les besoins et les préférences des passagers.

Les avantages de ce véhicule automatique sont multiples, il améliore tout d’abord les fonctions de navigation d’un bus traditionnel. Il sera également possible de poser des questions à Olli et de discuter de sujets comme le fonctionnement du véhicule, le lieu d’arrivée et même les raisons ayant pousser Olli à prendre certaines décisions. Il a également été programmé pour donner des recommandations sur les bons restaurants ou les curiosités touristiques de la région.

Olli

Le véhicule peut accueillir douze personnes

Pour Harriet Green, manager générale chez IBM Watson, la multinationale est heureuse de travailler avec Local Motors afin d’inclure son programme d’intelligence artificielle dans le projet Olli. Cela devrait permettre d’explorer le champ des possibles en matière de véhicule autonome et fournir une expérience unique aux passagers.

Local Motors ne compte pas s’arrêter là et ce projet est un socle sur lequel l’entreprise compte s’appuyer dans le futur. La révolution des transports est en marche !

Ci-dessous, une courte vidéo de Local Motors expliquant le projet :

Plus d’informations sur le site de Local Motors ICI

Que pensez vous de l’impression 3D dans le domaine des transports ? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.


À propos