Accueil > Art/Design > Mesh Lingerie, le soutien-gorge ajusté et imprimé en 3D

Mesh Lingerie, le soutien-gorge ajusté et imprimé en 3D

Mesh Lingerie, c’est une nouvelle collection de lingerie imaginée par la designer hollandaise Lidewij van Twillert. La nouveauté réside dans l’utilisation de l’impression 3D pour mettre au point un soutien-gorge unique, ajusté aux mesures de chaque femme.

Récemment diplômée de la Delft Technical University, la jeune designer industrielle a décidé de concrétiser un projet étudiant combinant la mode et l’impression 3D. Elle a ainsi créé sa marque et présente aujourd’hui sa première collection Mesh Lingerie.

article_meshlingerie4

« Aujourd’hui, les soutiens-gorge sont élégants ou comfortables mais rarement les deux à la fois, j’ai ainsi souhaité rassembler ces deux options. J’ai toujours été intéressé par la mode mais l’idée de combiner la technologie et la mode me fascine » explique Lidewij van Twillert.

Le concept repose sur une première étape où la cliente vient se faire numériser à l’aide d’un scanner 3D. Les mensurations obtenues permettent de créer un modèle 3D des supports du soutien-gorge qui sont alors envoyés à une imprimante 3D. Une dernière étape, réalisée à la main, vient fixer les supports imprimés en 3D sur le vêtement.

Dans le cadre de ses expérimentations, Lidewij van Twillert a eu recours à une simple Ultimaker 2, une machine à dépôt de fil originaire elle aussi des Pays-Bas. Chaque modèle nécessite environ 10 heures d’impression précise-t-elle.

« Je crois que le secteur de la mode a tendance à être superficiel, c’est pourquoi j’ai voulu créer quelque chose alliant la forme à la fonction. Avec la mode, tout est lié à l’art, » commente la styliste.

Dans le cadre d’un programme pilote, Mesh Lingerie propose de tester gratuitement ses soutiens-gorge en échange de retours clients. Depuis son lancement, le programme a déjà reçu plus de 400 demandes.

Lidewij van Twillert projette également d’ouvrir une première boutique à Rotterdam afin d’y proposer des cabines de scan 3D. Et bien que le produit ne soit pas encore proposé au public, elle précise que le prix de vente devrait se situer entre 200€ et 300€ (incluant la séance de numérisation 3D). Le prix pour le comfort absolu ?

En vidéo, la présentation de Mesh Lingerie :

Plus d’informations sur Mesh Lingerie ICI

article_meshlingerie2

Pensez-vous que l’impression 3D pourrait modifier les soutiens-gorge de demain ? Partagez votre opinion en commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.


À propos Alex

Consultant en impression 3D, j’ai co-fondé 3Dnatives en 2013 pour promouvoir cette révolution en marche. J’accompagne les entreprises sur les transformations liées à l’impression 3D et j’interviens lors de conférences dédiées au sujet (TEDx, 3D Printshow, 3D Print Lyon, Essec, HEC). Diplômé de l'Université Paris Dauphine et du King's College London en Mathématiques Appliquées vous pouvez me suivre sur twitter @martelalexandre
  • Lidewij van Twillert

    Wow, I’m in a French article! Things are going fast! Can I suggest one correction? The brand and company name is Mesh Lingerie, not Mesh Intimates. It’s a nice article for what I can understand! Thanks!

  • 3Dnatives

    Thanks for your feeback ! We made the correction.
    When do you come to Paris ???

  • Lidewij van Twillert

    Hi! Maybe I will be in Paris this January, for the interfilière, the biggest lingerie fair of Europe :).