Accueil > News > L’impression 3D de silicone liquide permet de créer des outils médicaux en quelques heures
impression 3D de silicone

L’impression 3D de silicone liquide permet de créer des outils médicaux en quelques heures

Une nouvelle méthode d’impression 3D de silicone liquide a été développée par des chercheurs de l’Université de Floride : l’utilisation de ce matériau pourrait permettre de créer des dispositifs médicaux en un temps record. Cette nouvelle technique améliorerait une gamme large d’outils médicaux tout en baissant leurs coûts.

Le processus imprime en 3D une silicone molle pour créer des outils qui sont plus solides, moins chers, plus flexibles et enfin plus confortables que les autres dispositifs du marché. Cette opération profite d’un processus physique de « brouillage » dans lequel la viscosité d’un matériau augmente au fur et à mesure que la densité des particules augmente. En créant des outils médicaux mous et flexibles, mais qui peuvent aussi gonfler et se contracter en réponse à certaines actions, les chercheurs peuvent fournir des solutions à de nombreux problèmes médicaux.

impression 3D de silicone

Un de principaux avantages de cette méthode d’impression dans le domaine médical est qu’elle permet d’obtenir des outils personnalisés en quelques heures seulement. De plus, elle offre la possibilité d’atteindre des niveaux de complexité très élevés rapidement et donc de gagner en efficacité et performance.

« Notre nouveau matériau apporte un soutien pour la silicone imprimée en 3D ce qui nous permet de créer des structures très complexes ainsi que des pièces encapsulées en élastomère silicone », explique Christopher O’Bryan, doctorant en ingénierie mécanique et aérospatiale à l’Université Herbert Wertheim en Floride. O’Bryan et son équipe affirment que cette nouvelle technique réduit fortement les coûts, quelle que soit la complexité du dispositif qu’il faut créer. Ils offrent ainsi des possibilités immenses pour les professionnels du secteur médical du monde entier.

impression 3D de silicone

« Les gens n’ont jamais été aussi sensibles aux prix en ce qui concerne les soins médicaux, affirme un des chercheurs Tommy Angelini. Ils se plaignent beaucoup des coûts élevés, des dépenses inutiles dans les hôpitaux ou encore des prix pharmaceutiques exorbitants. Tout le monde est d’accord sur la nécessité de réduire les coûts dans le domaine médical. »

Ce qui est surprenant dans ce développement est qu’il apparaît comme un produit dérivé de l’étude originelle de l’Université de Floride, la bio-impression. Grâce à cette étude, les chercheurs ont pu imprimer des matériaux mous en utilisant des particules d’hydrogel microscopiques. Ces matériaux étaient à base d’eau et n’étaient donc pas compatibles avec la consistance liquide de la silicone – étant donné qu’elle se présente ici sous forme d’huile. Face à ce problème, les chercheurs ont essayé de transformer ces micro-gels en une substance huileuse.

« Une fois qu’on a réussi à faire cela, les pièces ont conservé leur forme, explique Angelini. Nous avons pu créer d’excellentes pièces en silicone imprimées en 3D – les meilleures que j’ai jamais vues. »

Retrouvez toute la recherche sur les structures en silicone imprimées en 3D ici.

Cette découverte peut-elle révolutionner la façon dont les dispositifs médicaux sont créés? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.


À propos melanie

Diplômée de l'Université Paris Dauphine, je suis passionnée par l'écriture et la communication. J'aime découvrir toutes les nouveautés technologiques de notre société digitale et aime les partager. Je considère l'impression 3D comme une avancée technologique majeure touchant la majorité des secteurs. C'est d'ailleurs ce qui fait toute sa richesse.