Le premier site d'information sur l'impression 3D

Accueil > Imprimantes 3D > Toutes les nouveautés de l’impression 3D au CES 2017

Toutes les nouveautés de l’impression 3D au CES 2017

Le Consumer Electronic Show est l’un des plus grands salons de l’électronique qui a lieu à Las Vegas depuis 1998. Beaucoup d’acteurs reconnus y présentent leurs nouveaux produits. Quatre jours passionnants viennent de se terminer et nous avons compilé les nouvelles les plus importantes sur l’impression et la numérisation 3D.

XYZprinting révèle sa nouvelle imprimante 3D low-cost da Vinci Nano

XYZprinting a dévoilé une série d’imprimantes 3D au CES. L’une d’entre elles est la da Vinci Nano, disponible pour 200 euros seulement. Les imprimantes de la gamme da Vinci sont idéales pour commencer dans l’impression 3D étant donné leur prix et leur facilité d’utilisation. Une démonstration au CES a présenté d’excellents résultats d’impression. En plus de la da Vinci Nano, XYZprinting a divulgué la da Vinci Junior 2.0 Mix et la Vinci Jr. Pro pour un usage professionnel.

CES 2017

Sculpteo fabrique un vélo en s’appuyant sur l’intelligence artificielle conversationnelle

Sculpteo, un service français d’impression 3D,  a présenté un vélo dont la fabrication a combiné plusieurs techniques d’impression 3D: impression 3D métal, découpe laser et impression 3D de polymères (plastique et résine). L’entreprise a également utilisé Business Case, une intelligence artificielle conversationnelle qui évalue la compatibilité d’un projet avec l’impression 3D métal.

CES 2017

Polaroid continue d’investir sur le marché de l’impression 3D

Spécialiste des appareils photos instantanés, Polaroid a présenté sa nouvelle ligne de produits : trois imprimantes 3D déclinées du modèle ModelSmart 250S. Elles diffèrent par leur taille d’impression et par leur prix situé entre $499 et $799. Polaroid a également dévoilé ses stylos 3D, les DRW100, qui seront disponibles l’été prochain.

CES 2017

Formlabs présente une toute nouvelle résine céramique

L’entreprise américaine est en train de tester un nouveau matériau d’impression : de la résine céramique qui permet de créer des pièces à l’esthétisme raffiné sans passer par l’étape de cuisson. Elles ressemblent au toucher à de la céramique. Une fois durcies, les impressions peuvent être vernies. « L’impression 3D avec ce matériau permet la création de structures complexes qui ne sont pas réalisables avec des techniques de fabrication céramique traditionnelles. » déclare David Lakatos, chef de produit chez Formlabs.

CES 2017

Shining 3D élargit sa gamme de produits 3D

La gamme d’imprimantes 3D de Shining s’agrandit avec l’introduction d’Einstart-C qui fonctionne par dépôt de matière fondue. Idéale pour des impressions à la maison ou à l’école, elle utilise un filament PLA respectueux de l’environnement.

Le scanner 3D EinScan-Pro+ fait également son apparition sur le marché. Il comprend quatre modes de scan et est idéal à la fois pour les particuliers mais aussi pour des usages dans la production, l’ingénierie, la conception, le développement, l’archivage d’illustrations et l’animation.  Son mode de scan haute définition permet d’allier à la fois une vitesse de balayage et une qualité optimales.

CES 2017

Fuel3D dévoile deux scanners 3D

L’entreprise américaine a révélé deux nouveaux scanners 3D : le Fuel3D 360 et Fuel3D Desktop.
Comme son nom l’indique, le scanner Fuel3D 360 permet de scanner à 360° en seulement 0,3 secondes avec une excellente précision (jusqu’à 0,2 mm). Il scanne à la fois les formes et les couleurs et est idéal pour des objets de taille moyenne. Il est facilement transportable et peut être installé et configuré en moins d’une heure.

CES 2017

Le Fuel3D Desktop est quant à lui idéal pour scanner des objets de petite taille. Sa précision est très élevée et sa rapidité est incroyable, deux qualités qui représentent un développement significatif sur le marché des scanners 3D. Celui-ci a d’abord été développé pour des fins médicales – pour scanner une oreille par exemple ou des empreintes digitales..

CES 2017

MarkForged se positionne sur le marché de la fabrication additive métal

MarkForged est une entreprise américaine reconnue dans le secteur de l’impression 3D grâce à ses imprimantes 3D de fibre carbone. Elle a présenté son imprimante Metal X lors du CES qui utilise une nouvelle technologie, ADAM (Atomic Diffusion Additive Manufacturing) dont le processus n’est pas encore révélé par MarkForged. L’imprimante utilise des matériaux comme la poudre de titane, l’inox, l’aluminium, l’acier ou l’Inconel pour créer des pièces en métal. Le prix n’a pas encore été divulgué bien que la marque ait promis de réduire drastiquement les coûts de la fabrication additive métal.

CES 2017

Intamsys présente une nouvelle imprimante 3D

FUNMAT HT est le nouveau produit de l’entreprise chinoise Intamsys. Cette nouvelle machine permet d’imprimer avec des thermoplastiques perfectionnés comme le polyétheréthercétone, plus connu sur le marché sous le nom de PEEK. Ce matériau est très utile dans la fabrication additive grâce à ses propriétés mécaniques et chimiques. Il a toutefois besoin d’une température très élevée pour être imprimé. C’est pour cela qu’Intamsys a développé une extrudeuse qui peut atteindre jusqu’à 400°.

CES 2017

DWS Systems se lance dans la stéréolithographie

DWS Systems est une entreprise italienne qui n’a cessé d’attirer l’attention des visiteurs grâce à ses imprimantes par stéréolithographie haute résolution. L’entreprise est connue pour avoir lancé son imprimante Digital Wax qui utilise la technique traditionnelle de fonte à cire perdue, très utilisée dans l’industrie joaillière. Au CES, ils ont invité des artistes et créateurs pour présenter le potentiel de leurs nouvelles machines.

CES 2017

D’autres acteurs du marché de l’impression 3D ont également présenté leurs innovations pendant cette semaine :

  • Lulzboltz, du groupe Aleph Objects, a dévoilé son nouvel extruder et son logiciel open source pour l’industrie 3D.
  • Airwolf a fait une démonstration de son nouveau filament Hydrofill qui est soluble dans l’eau et compatible avec des imprimantes ABS et PLA.
  • AIO Robotics a présenté son logiciel Zeus OS, une plate-forme indépendante pour la conception et la gestion de plusieurs imprimantes 3D.
  • ALGIX3D, spécialisée dans le développement de résines et filaments, a annoncé le lancement de nouveaux matériaux durables créés à partir de granulés de bois recyclés et d’algues.
  • Bellus 3D a déclaré qu’elle commercialiserait son ‘Face Camera’ pour Android, capable de scanner les visages avec une grande précision en quelques secondes.

Qu’avez-vous retenu de cette édition CES? Partagez votre opinion en commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.


À propos melanie

Diplômée de l'Université Paris Dauphine, je suis passionnée par l'écriture et la communication. J'aime découvrir toutes les nouveautés technologiques de notre société digitale et aime les partager. Je considère l'impression 3D comme une avancée technologique majeure touchant la majorité des secteurs. C'est d'ailleurs ce qui fait toute sa richesse.