Accueil > Art/Design > Arc Bicycle, un vélo d’acier imprimé en 3D

Arc Bicycle, un vélo d’acier imprimé en 3D

En juin 2015, la firme néerlandaise MX3D dévoilait un project architectural unique visant à imprimer en 3D le premier pont d’acier sur les canaux d’Amsterdam. Alors que le projet ne devrait pas voir le jour avant 2017, la compagnie a toutefois décidé de mettre à disposition sa technologie auprès d’un groupe d’étudiants de la Delft University of Technology pour créer un vélo d’un tout nouveau genre.

Dans le cadre d’un projet de 3 mois, les cinq étudiants ingénieurs Joost Vreeken, Ainoa Areso Rossi, Stef de Groot, Harry Anderson et Sjoerd van de Velde ont ainsi développé le Arc Bicycle, un vélo au cadre d’acier produit grâce à la technologie WAAM (pour Wire and Arc Additive Manufacturing) de MX3D.

Les cinq étudiants à l'origine du projet

Les cinq étudiants à l’origine du projet

Le procédé utilise un bras industriel à six axes pour souder dans l’air des tiges métalliques sans avoir à recourir à d’éventuels supports. Capable d’imprimer à partir d’acier, d’aluminium, de bronze ou de cuivre, elle possède l’avantage de fabriquer des structures de grande taille d’une seule traite comme ce cadre de vélo ou la future passerelle du centre d’Amsterdam.

« L’impression 3D a explosé en popularité cette dernière décennie mais pour ceux souhaitant imprimer des pièces de taille moyenne ou large, il reste encore des limites significatives propres à la technologie. Cette méthode d’impression 3D rend possible la production de larges pièces de métal avec une liberté totale de forme » commente Harry Anderson.

article_arcbycicle10

« C’était important pour nous de concevoir un object fonctionnel que les gens utilisent quotidiennement, » confie de son côté Stef de Groot. « Étudiants aux Pays-Bas, un vélo nous est apparu naturellement à l’esprit. Un cadre de vélo est un bon test pour cette technologie à cause des forces complexes impliquées. »

Une fois imprimé et assemblé, l’équipe a pu tester la solidité le vélo dans les rues de Delft qui malgré sa structure en acier, ne pèse que 12kg. En vidéo, les différentes étapes nécessaires à la création du Arc Bicycle :

Même s’il s’agit du premier vélo imprimé en acier, de nombreux exemples ont déjà vu le jour par le passé grâce à la fabrication additive, comme le modèle en carbone de chez ColorFabb, le DFM01 en titane du studio Triple Bottom Line ou celui en frittage de poudre de James Novak.

Vous pouvez suivre les aventures du Arc Bicycle ICI

article_arcbycicle

article_arcbycicle2

article_arcbycicle3

article_arcbycicle4

article_arcbycicle7

article_arcbycicle5

Que pensez-vous d’avoir utilisé la technologie WAAM pour mettre au point le Arc Bicycle ? Partagez votre opinion en commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.


À propos Alex

Consultant en impression 3D, j’ai co-fondé 3Dnatives en 2013 pour promouvoir cette révolution en marche. J’accompagne les entreprises sur les transformations liées à l’impression 3D et j’interviens lors de conférences dédiées au sujet (TEDx, 3D Printshow, 3D Print Lyon, Essec, HEC). Diplômé de l'Université Paris Dauphine et du King's College London en Mathématiques Appliquées vous pouvez me suivre sur twitter @martelalexandre