menu

TOP 13 des applications de l’impression 3D au service des animaux

Publié le 20 août 2021 par Mélanie W.

L’impression 3D peut être utilisée dans tous les domaines et même pour les animaux ! On vous avait déjà présenté les meilleures initiatives qui combinaient impression 3D et objets pour vos animaux de compagnie. Cette fois-ci on s’intéresse à la façon dont les technologies 3D ont sauvé la vie d’animaux, aussi différents soient-ils : chiens, chats, oiseaux, tortues et même un pingouin ! Découvrez comment cette nouvelle méthode de fabrication a permis de concevoir des solutions originales et adaptées à la morphologie de chacun de ces animaux.

TOP 1 – Paris Shelton the Hermit Crab

Paris Shelton, le bernard-l’hermite, a dû abandonner son habitat naturel à cause de la pénurie de coquillages, forçant alors les crustacés à trouver refuge dans les déchets qu’ils trouvent, comme des bouteilles en verre. Face à cette situation, qui ne concerne pas seulement Paris Shelton mais de nombreux bernard-l’hermite, Makerbot a lancé le projet Shellter. Cette initiative communautaire est destinée à rendre à ces animaux marins une nouvelle maison grâce à l’impression 3D, tout en se montrant respectueux de l’environnement. Pour y parvenir, ils ont fait appel à des makers pour concevoir de nouveaux coquillages. Les designs ont ensuite été imprimés en 3D et intégrés à l’environnement des crabes et des bernard-l’hermite, préservant ainsi leur vie.

Crédits photo : Makerbot

TOP 2 – Des fers à cheval imprimés en 3D

Les fers à cheval sont des pièces très spécifiques que l’on n’imaginerait jamais pouvoir être imprimées en 3D.  Et pourtant, cette idée est fausse, les fers à cheval imprimés en 3D existent bel et bien et ont déjà été adoptés. Par exemple, la société australienne CSIRO produit des fers à cheval imprimés en 3D appelés « Titanium Shoes ». À la place de l’aluminium, l’entreprise utilise du titane afin de créer des fers plus légers permettant aux chevaux de mieux performer. CSIRO a également recours à des technologies de numérisation en 3D pour numériser les sabots de l’animal et modéliser les parties à l’aide d’un logiciel dédié. La numérisation ne prend que quelques minutes et, pour un cheval, des fers personnalisés peuvent être fabriqués le jour même.

TOP 3 – Un casque imprimé en 3D pour Bo le chevreau

Né avec un grand trou dans le crâne qui laissait les tissus de son cerveau exposés, Bo le bébé chèvre peut désormais protéger son cerveau grâce à un casque en TPU personnalisé imprimé en 3D par Dive Design. Comme Bo est encore un chevreau en pleine croissance, il a régulièrement besoin d’un nouveau casque, car les dimensions de sa tête ne cessent de changer. Et comme pour chaque nouveau casque, DiveDesign a utilisé un scanner 3D et a envoyé à Bo un nouvel équipement pour cet été ! 

Crédits photo : Goats of Anarchy

TOP 4 – Le chihuahua Turbo

Célèbre sur Instagram, le chihuahua Turbo Roo est né sans ses deux pattes avant et était incapable de marcher et suivre ses autres compagnons canins. Une situation qui  a attiré l’attention d’un ingénieur aérospatial de San Diego, qui a alors conçu et imprimé en 3D le harnais du fauteuil roulant de Turbo Roo puis y a ajouté des roues de rollers, elles aussi imprimées en 3D. Grâce à ses roues, Turboroo peut désormais se déplacer à sa guise. 

TOP 5 – La tortue Akut

AKUT, une tortue caouanne provenant de Turquie, a été victime d’un accident de bateau qui l’a privé d’environ 60 % de sa mâchoire. Une blessure l’empêchant de s’alimenter et lui laissant peu de chances de survivre dans la nature. Mais, grâce à l’entreprise turque BTech Innovation, spécialisée dans les prothèses médicales, une mâchoire en titane imprimée en 3D lui a donné un nouveau souffle. Les soigneurs de la tortue au centre de recherche, de sauvetage et de réhabilitation de l’université de Pamukkale ont envoyé des images scannées de la mâchoire endommagée à Btech Innovation, qui a ensuite créé un implant personnalisé en titane pour la tortue. L’opération a duré 2,5 heures et a été réalisée à la fois par des chirurgiens et des vétérinaires. Après l’opération, il semble que son corps ait accepté sa nouvelle mâchoire et, bien qu’il n’y ait pas eu peu de nouvelles à ce sujet, il est probable qu’une fois rétablie, la tortue soit retournée à l’état sauvage, ce qui était le but ultime des équipes.

Crédits photo : Btech Innovations

TOP 6 – Alaska le cochon d’Inde et son fauteuil roulant imprimé en 3D 

À Toronto, au Canada, Alaska le cochon d’Inde a pu retrouver sa mobilité après avoir été amputé d’une de ses pattes avant à cause d’une infection de l’utérus après la naissance. La propriétaire d’Alaska a demandé l’aide d’un technicien en conception numérique utilisant l’imprimante 3D Ultimaker 2+ de la bibliothèque publique de Toronto pour créer un fauteuil roulant pour son petit animal. Alors que les vétérinaires locaux ne pouvaient proposer des fauteuils roulants que pour les animaux plus grands, Alaska a pu obtenir un fauteuil roulant personnalisé imprimé en 3D, capable de supporter son  petit gabarit de 700 grammes.  

Crédits photo : Toronto CTV News

TOP 7 – Le canard Waddles et sa prothèse imprimée en 3D

Né avec une patte déformée, Waddles le canard a eu la chance de croiser la route de Derrick Campana, un prothésiste spécialisé pour les animaux. Afin de venir en aide à Waddles, le prothésiste a imprimé en 3D une patte artificielle pour le canard. Pour y parvenir, il a tout d’abord réalisé un moule de la patte en bon état, il a ensuite scanné et modélisé le moule, puis a fini par imprimer la prothèse faisant office de patte. Si le canard a durant une petite minute eu du mal à s’y adapter, il marche désormais parfaitement et n’hésite pas à s’appuyer dessus lors d’un effort !

TOP 8 – Le bec de Grecia

Grecia est un toucan du Costa Rica qui, à cause d’une attaque, a perdu plus de la moitié de la partie supérieure son bec. Or, pour ces animaux, c’est une partie du corps très importante car elle leur permet de se nourrir, de s’exprimer mais aussi de réguler la température de leur corps. C’est notamment pour ces raisons que de nombreuses personnes estimaient que les chances de survie de Grecia étaient très faibles. Mais pour le sauver, une entreprise américaine d’impression 3D a décidé de lui créer un bec prothétique. L’équipe a commencé par scanner le bec d’un autre toucan décédé. Ils ont ensuite fabriqué une réplique en nylon grâce à ce qui était probablement une machine SLS, bien que les détails n’aient pas été communiqués. Quoi qu’il en soit, les soins apportés ont permis de sauver la vie à Grecia et le toucan est aujourd’hui un symbole contre la maltraitance des animaux au Costa Rica.

Crédits photo : Bob J Galindo – Own work, CC BY-SA 4.0, via Wikipedia Commons

TOP 9 – Mr Stubbs, l’alligator avec une queue imprimée en 3D

L’alligator américain, nommé Mr Stubbs, a perdu sa queue il y a plusieurs années alors qu’il était transporté illégalement par un groupe de trafiquants d’animaux. Après un certain temps sans pouvoir trouver une prothèse adaptée, une équipe d’experts s’est tournée vers les technologies 3D pour offrir à l’animal une meilleure qualité de vie. Ils ont utilisé un scanner 3D Artec pour créer un appendice spécialisé pour l’alligator. La grande précision de la technologie leur a permis de fabriquer une queue parfaitement adaptée à sa taille et à sa composition corporelle.  Au fil du temps, M. Stubbs a réussi à s’adapter à la prothèse et l’a intégrée à la façon dont il se déplace.

TOP 10 – La carapace de Fred la tortue

C’est au Brésil qu’une carapace de tortue a été imprimée en 3D : une première dans le monde de l’impression 3D ! La tortue, qu’on a appelé Fred, avait perdu 85% de sa carapace suite à un incendie de forêt. Un groupe de bénévoles, les « Animal Avengers », a recréé sa carapace à partir d’une quarantaine de photos prises de tortues en bonne santé. Ils l’ont imprimée en 4 fois : chaque pièce a nécessité 50 heures d’impression ! C’est un filament en plastique qui a été utilisé, avec une imprimante de bureau FDM. La carapace a ensuite été peinte par un artiste bénévole afin de rendre la rendre plus réaliste.

TOP 11 – Une prothèse pour Bagpipes le pingouin

En Nouvelle Zélande, une équipe de chercheurs a crée une prothèse tout à fait originale puisqu’elle est destinée à un pingouin ! L’animal avait du être amputé de la jambe après l’avoir coincée dans un filet de pêche il y a quelques années. C’est le Docteur Clucas, professeur à l’Université de Canterbury, qui a conçu la prothèse et l’a imprimée. Toute l’opération a nécessité 30 heures de travail. Il explique que le plus difficile a été de scanner la jambe de Bagpipes car il bougeait beaucoup et compliquait l’opération. La prothèse est en plastique mais sa version finale devrait comporter un matériau en caoutchouc pour améliorer l’adhérence du pingouin.

TOP 12 – Une nouvelle nageoire pour la tortue Sally

Après avoir été attaquée par un requin, la tortue Sally a perdu sa nageoire. C’est l’équipe de l’Aquarium Dingle Ocean World en Irlande qui a permis de fabriquer une prothèse pour cet animal blessé. Elle a travaillé avec Stryker, une entreprise spécialisée dans les technologies médicales, pour concevoir la nageoire. Ils l’ont imprimée en 3D à partir de polymère et de titane. Une belle initiative pour permettre à Sally de nager correctement à nouveau !

TOP 12 – Des prothèses imprimées en 3D pour les animaux de compagnie

L’impression 3D est de plus en plus utilisée pour fabriquer des prothèses destinées aux animaux de compagnie. L’argentin Alejandro Colli, étudiant en ingénierie informatique, s’efforce d’aider les chiens blessés en leur fabriquant des prothèses imprimées en 3D. Comme pour beaucoup de jeunes, son projet a débuté sur Twitter, où il a lancé un appel à ses followers pour leur annoncer qu’il allait imprimer en 3D des prothèses pour les chiens. Après avoir contacté un hôpital vétérinaire voisin, il a commencé à fabriquer ses premiers prototypes. La première prothèse réelle qu’il a fabriquée a pris plusieurs mois avant d’être prête, bien qu’il ait gagné en rapidité au fil du temps. Il a donné les prothèses gratuitement et les a envoyées dans différents pays d’Amérique du Sud, notamment en Argentine, au Panama, au Mexique, en Colombie et au Chili. 

Crédits photo : Alejandro Colli

Que pensez-vous de ces initiatives ? N’hésitez pas à partager votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

Partagez vos impressions

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

de_DEen_USes_ESfr_FRit_IT
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D

3Dnatives is also available in english

switch to

No thanks