menu

TOP 5 des vidéos de la semaine : SIMSCAN, le scanner qui fait la taille d’une main

Publié le 4 avril 2021 par Philippe G.
simscan

Cette semaine, nous vous présentons le dernier scanner de ScanTech : SIMSCAN. Mesurant la taille d’une main, et possédant une précision rare, ce nouveau scanner pourrait bien révolutionner le secteur de la numérisation 3D. Ensuite, nous vous donnons rendez-vous aux Pays-Bas, où The Project Bridge a démarré. Il s’agit de l’un des plus grands ponts imprimés en 3D et il sera entièrement dédié aux piétons et Cyclistes. Enfin, découvrez comment HP apporte toute son expertise au centre robotique italien Cametella. Grâce à la fabrication additive, l’entreprise a fortement diminué ses délais de production. On vous souhaite en tout cas un bon dimanche à tous !

TOP 1 : Le scanner 3D de la taille d’une main : Afin de dévoiler au grand public son tout nouveau scanner, ScanTech a organisé un événement de lancement mondial. Baptisé SIMSCAN, le scanner mesure la taille d’une main. Avec un poids de 570 g et des dimensions de 203 mm × 80 mm × 44 mm, SIMSCAN révolutionne le secteur de la numérisation 3D. Après avoir remporté le prix Red Dot 2021, l’un des concours de design les plus importants au monde, il ne fait nul doute que le scanner séduira bon nombre d’adeptes, d’autant plus que SIMSCAN offre une précision de mesure de 0,020 mm, ce qui permet d’obtenir de remarquables détails :

TOP 2 : The Project Bridge : Aux Pays-Bas, The Project Bridge commence son installation. A terme, ce pont destiné au piétons et vélos, sera d’une longueur de 29 mètres. Vous vous en doutez, il s’agit de l’un des plus longs ponts imprimés en 3D béton. Installé à Nimègue, élue capitale verte de l’Europe en 2018, The Project Bridge n’est pas seulement un projet architectural. Ce projet met également en lumière les dernières innovations et technologies du secteur du bâtiment :

TOP 3 : La fabrication additive à l’école : Au sein de la Milwaukee School of Engineering, près de 3 000 étudiants sont formés aux dernières innovations et technologies. Afin d’apporter sa pierre à l’édifice, Stratasys a mis à disposition de l’école des imprimantes 3D de la série F123, le dernier système de prototypage du géant américain. De plus, les étudiants ont l’occasion de manipuler le TPU 92A, un polymère aux propriétés impressionnantes. Une manière innovante de former les professionnels de demain aux technologies émergentes :

TOP 4 : HP collabore avec le centre robotique Cametella : Afin de réduire les délais de production, le centre robotique Campetella a recours à la technologie Multi Jet Fusion d’HP. L’impression 3D permet au fabricant industriel italien d’augmenter sa liberté de conception, de produire des composants plus légers et de mettre sur le marché plus rapidement ses produits. De plus, la fabrication additive permet à Campetella de créer des machines puissantes tout en réduisant la consommation d’énergie. Une aubaine pour le centre robotique :

TOP 5 : Un simulateur de fabrication additive : Le 16 avril prochain, le tout premier simulateur de fabrication additive métallique verra le jour. Intitulé SPEE3DCRAFT, le simulateur est conçu pour offrir aux adeptes de l’impression 3D une expérience virtuelle des méthodes réels d’impression 3D métal. Dessus, découvrez les outils et équipements utilisés par SPEE3D. Alors amateurs de fabrication additive et de gaming, ce simulateur est fait pour vous : 

Que pensez-vous du scanner SIMSCAN ? N’hésitez pas à partager votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

*Crédits photo de couverture : ScanTech

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you