menu

Des sièges baquets imprimés en 3D dans les nouvelles Porsche

Publié le 20 mars 2020 par Mélanie R.
sièges baquets imprimés en 3D

Le constructeur automobile Porsche vient de révéler ses dernières applications en matière de fabrication additive : il a conçu des sièges baquets imprimés en 3D pour ses voitures de sport, sièges qui pourraient être personnalisés en termes de fermeté. Le conducteur choisirait le confort souhaité pour obtenir la meilleure expérience de conduite possible. L’intégralité du siège n’a pas été imprimée en 3D : le baquet comprend une couche conçue par impression 3D résine, à partir de matériaux à base de polyuréthane. C’est cette structure lattice qui vient apporter le confort optimal.

Dans le sport automobile, le recours à la fabrication additive est de plus en plus fréquent, permettant d’atteindre de hauts niveaux de personnalisation et des performances inégalées. Les constructeurs gagnent en légèreté sur leurs composants quand ils sont imprimés en 3D, un avantage clé sur le circuit. Au delà de la performance, les technologies 3D accélèrent la production de pièces détachées à la demande, celles-ci étant la plupart du temps introuvable sur le marché ou beaucoup trop cher à fabriquer. Porsche avait d’ailleurs lancé il y a deux ans son programme Porsche Classic, l’objectif étant de numériser des milliers de pièces détachées de ses voitures de collection pour pouvoir les imprimer en 3D en cas de besoin. Cette fois, l’entreprise allemande se tourne vers ses véhicules sportifs et intègre la fabrication additive à l’intérieur et non sous le capot. 

Crédits photo : Porsche

Des sièges baquets imprimés en 3D plus confortables

Porsche a baptisé son nouveau concept “The 3D-printed bodyform full-bucket seat” : il reprend le siège baquet classique du constructeur qui est constitué d’un support de base en polypropylène expansé. Porsche lui a collé une couche imprimée en 3D à partir d’un mélange à base de polyuréthane. On ne sait pas quelle technologie résine a été utilisée – stéréolithographie, CLIP, DLP, etc. mais au vu des photos transmises par Porsche, on imagine une machine Carbon 3D. Cette couche imprimée en 3D pourrait être personnalisée selon les préférences du conducteur, avec trois niveaux de fermeté – dur, moyen et mou – et plusieurs couleurs. Au delà de l’aspect esthétique et confortable, l’impression 3D permettrait de réduire le poids total du siège : la couche présente une structure lattice qui utilise le moins de matériau possible. 

Michael Steiner, membre du conseil exécutif de la recherche et du développement chez Porsche, explique : “Le siège est l’interface entre l’homme et le véhicule, et il est donc important pour une conduite précise et sportive. C’est pourquoi les coques de siège personnalisées pour le conducteur font partie de l’équipement standard des voitures de course depuis longtemps. Avec le ce siège baquet intégral imprimé en 3D, nous donnons une fois de plus aux clients de la production en série la possibilité de découvrir une technologie issue du sport automobile.” Porsche affirme que le siège pourra être chauffé ou refroidi en fonction de la température extérieure.

Porsche a opté pour une structure lattice pour réduire le poids total (crédits photo : Porsche)

Des sièges testés avant d’être commercialisés

40 prototypes devraient être prochainement produits et testés sur les circuits de course en Europe, avec une ceinture de sécurité à six attaches. Ils seront intégrés aux modèles Porsche 911 et 718. Selon le feedback reçu de la part des conducteurs, Porsche apportera quelques améliorations et préparer la production de ses sièges imprimés en 3D : le lancement est prévu pour mi-2021.

Enfin, si la demande marché est là, Porsche espère que les progrès des technologies 3D l’aideront à travailler avec des clients individuels pour créer un siège sur mesure, de bout en bout. Les acheteurs auront la possibilité de choisir le niveau de fermeté et de soutien qu’ils souhaitent, qu’ils aient besoin de le chauffer ou de le refroidir, ainsi que sa couleur. Porsche pourrait également numériser le corps du conducteur pour développer un siège ultra personnalisé. Nous n’y sommes pas encore mais les idées sont là !

La couche imprimée en 3D

En attendant, rendez-vous sur le site officiel de Porsche pour en savoir plus ! Que pensez-vous de ces sièges baquets imprimés en 3D ? Peuvent-ils apporter plus de confort au conducteur ? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK