Accueil > Business > XYZprinting présente une dizaine de nouveautés au CES Las Vegas 2016

XYZprinting présente une dizaine de nouveautés au CES Las Vegas 2016

Le Consumer Electronic Show 2016 ouvre ses portes dès demain à Las Vegas, un salon choisi habituellement par les marques high-techs pour présenter leurs dernières innovations dans le secteur des objets connectés, des smartphones, des voitures autonomes, des drones mais aussi de l’impression 3D.

Et comme à son habitude, le fabricant taïwanais XYZprinting a vu les choses en grand, en présentant pas moins d’une dizaine de nouveaux produits, avec comme point commun d’afficher un prix d’achat largement en dessous des standards du marché. En avant-première, un tour d’horizon des nouveautés présentées par XYZprinting à l’occasion du CES Las Vegas 2016.

Une nouvelle génération d’imprimantes 3D personnelles

Avec l’arrivée de 3 nouvelles imprimantes 3D dédiées aux grand public et aux makers, XYZprinting pourra se vanter de proposer la gamme la plus large à l’heure actuelle, quitte peut-être à y perdre un peu ses clients…

  • L’imprimante 3D Da Vinci Mini : Le fabricant devrait présenter cette semaine une version réduite de sa gamme Da Vinci au prix de seulement $269 (environ 250€), soit l’une des imprimantes 3D Plug&play les plus abordables du marché. Clairement destinée aux particuliers, cette version proposera une connexion Wi-Fi et USB. Ses dimensions seront 30% plus petite que la Da Vinci Jr. 1.0 mais devrait toutefois garder le même volume d’impression de 150 x 150 x 150 mm.
  • L’imprimante 3D Da Vinci Jr. 1.0 3-in-1 : Avec ce nouveau modèle, XYZprinting a décidé de commercialiser un outil tout-en-un comprenant un outil d’impression 3D, de numérisation 3D mais aussi de gravure laser en option. Proposant une calibration entièrement automatisée, elle devrait remplacer l’imprimante 3D Da Vinci 1.0 AiO. Elle sera proposée au prix de $549 (environ 508€).
  • L’imprimante 3D Da Vinci Jr. 2.0 Mix : La marque taïwanaise a souhaité donner un coup de jeune à son modèle d’entrée de gamme, l’imprimante 3D Da Vinci Jr. 1.0, en proposant une version double extrudeur afin de combiner les couleurs. Le système devrait toutefois proposer une seule buse d’impression à la manière du fabricant Big Builder. Son prix, environ $499 (soit 462$)  restera toujours aussi intéressant !

XYZprinting s’invite chez les professionnels

En misant sur des technologies d’impression plus avancées comme la stéréolithographie ou le DLP, ou bien en proposant des versions améliorées de ses machines, XYZprinting veut désormais séduire les ingénieurs, les designers industriels et autres bureaux d’études…

  • L’imprimante 3D Nobel 1.0 Advanced : Cette version optimisée de la Nobel 1.0 reste l’une des imprimantes 3D par stéréolithographie les moins chères du marché avec un prix de vente de seulement $1699 (soit 1572€). Parmi les nouveautés, on trouvera une résolution X/Y de 130 microns pour une épaisseur de couche de seulement 25 microns.
  • L’imprimante 3D Da Vinci Pro 3-in-1 : Avec cette imprimante dite « Pro », le constructeur cible les designers, les architectes et tout autre personne souhaitant imprimer des objets de plus grandes dimensions. En plus de proposer une connexion Wi-Fi, elle reste le seul modèle de la marque à permettre l’utilisation de filaments non-propriétaires, de type PLA ou ABS. Comme la Da Vinci Jr. 1.0 3-in-1, elle proposera également un module de gravure laser en option. Son prix de vente se situe autour de $899 (soit 971€).
  • L’imprimante 3D Nobel DLP : Reposant sur une technologie proche de la stéréolithographie, le procédé DLP (pour Digital Light Processing) utilise un projecteur de lumière afin de solidifier la couche de résine, avec l’avantage d’accélérer le processus d’impression. C’est sur cette technologie qu’a décidé de miser XYZprinting en proposant un modèle au prix de $1999 (soit 1849€). Combinée à une résine calcinable, la machine devrait cibler les joailliers et designers.
  • L’imprimante 3D JET : Il s’agit de la principale nouveauté de XYZprinting au CES Las Vegas 2016. Sans toutefois nommer la technologie utilisée, la marque présentera une imprimante 3D à jets de matière comparable aux procédés MultiJet de chez 3D Systems ou PolyJet chez Stratasys. Proche d’une imprimante à jet d’encre classique, la 3D JET utilisera une résine photopolymère pour la création couche par couche d’objets. Capable de fabriquer des supports à l’impression, elle permettra de réaliser des objets d’une taille maximale de 300 x 150 mm. Le fabricant confirme cibler les ingénieurs, les entrepreneurs, les designers et autres prosumers avec cette imprimante 3D professionnelle dont le prix n’a pas encore été dévoilé.

Une éco-système pour faciliter l’impression 3D

En parallèle de sa gamme d’imprimantes 3D, XYZprinting devrait officiliaser plusieurs outils complémentaires : de la modélisation 3D au post-traitement, le fabricant veut réellement créer un éco-système complet afin de proposer l’ensemble de la chaîne 3D.

  • Le programme XYZ Steam : Pour favoriser l’apprentissage de l’impression 3D à l’école, et notamment en cours de Science, de Technologie, d’Ingénierie, d’Arts et de Mathématiques, XYZprinting a développé un programme dédié aux écoles et aux universités. Avec des offres exclusives sur ses produits mais aussi avec des cours en ligne, XYZprinting espère bien s’immiscer peu à peu dans les salles de classe.
  • La machine Nobel de post-traitement XYZprinting : Cet outil viendra s’associer à la gamme d’imprimantes 3D Nobel et permettra de solidifier les objets imprimés en résine. Il s’agit d’une machine de post-traitement fonctionnant à l’aide de lampes LED. Il vous faudra rajouter $299 (soit 277€) pour acquérir cette machine.
  • L’application XYZmaker : Compatible sur Windows, Android et iOS, le fabricant dévoile les premières images d’une nouvelle application de création 3D. Disponible dans les prochains mois, XYZmaker a la volonté de faciliter la modélisation 3D et devrait facilement s’intégrer avec les différentes machines.
  • Le stylo3D XYZprinting : Pour boucler la boucle, le fabricant présentera également son premier stylo 3D. Celui qui viendra concurrencer le 3Doodler 2.0 permettra de faire fondre des filaments PLA ou ABS sans ordinateur, ce stylo d’impression devrait être vendu au prix de $49 (soit 45€).

Que pensez-vous des nouveautés présentées par le fabricant XYZprinting ? Partagez votre opinion en commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.


À propos Alex

Consultant en impression 3D, j’ai co-fondé 3Dnatives en 2013 pour promouvoir cette révolution en marche. J’accompagne les entreprises sur les transformations liées à l’impression 3D et j’interviens lors de conférences dédiées au sujet (TEDx, 3D Printshow, 3D Print Lyon, Essec, HEC). Diplômé de l'Université Paris Dauphine et du King's College London en Mathématiques Appliquées vous pouvez me suivre sur twitter @martelalexandre