Le premier site d'information sur l'impression 3D

Accueil > Business > Ultimaker lance sa troisième génération d’imprimantes 3D

Ultimaker lance sa troisième génération d’imprimantes 3D

Après plusieurs jours de suspense, le fabricant hollandais Ultimaker dévoilait aujourd’hui à 15H30 et dans plusieurs pays simultanément sa dernière génération d’imprimantes 3D ! La firme a ainsi levé le voile sur une gamme entièrement repensée et équipée dorénavant d’un double extrudeur.

L'Ultimaker 3 permettra dorénavant de mixer 2 matériaux ou coloris

L’Ultimaker 3 permettra dorénavant de mixer 2 matériaux ou coloris

L’Ultimaker 3 intègrera un double extrudeur

Dénommée simplement Ultimaker 3, cette nouvelle génération d’imprimantes 3D marque une nouvelle étape pour la firme qui faisait récemment son entrée au catalogue prestigieux d’Apple, lui ouvrant notamment les portes du marché américain.

L’Ultimaker 3 et l’Ultimaker 3 Extended restent comparables à leurs grandes soeurs au niveau des performances avec une épaisseur de couche minimale de 20 microns et des volumes similaires de fabrication.

La principale nouveauté viendra bien évidemment de l’apparition d’une nouvelle tête d’impression équipée de deux extrudeurs spécialement développés pour réduire le risque de bouchage de la buse.

L'Ultimaker 3 permettra dorénavant de mixer 2 matériaux ou coloris

Print Core : les nouveaux extrudeurs de l’Ultimaker 3

Un système de “nozzle lifting” vient compléter cette tête d’impression, qui à la différence des systèmes actuelles de double extrusion viendra lever la buse inutilisée afin d’éviter toute interférence lors de l’impression.

Appelés Print Cores, ces nouveaux extrudeurs permettront de combiner deux filaments simultanément sur un même objet. Un Print Core “AA” permettra d’imprimer les filaments classiques tandis qu’un Print Core “BB” sera dédié à l’impression de filaments PVA solubles. Chaque imprimante sera livrée avec deux Print Cores “AA” ainsi qu’un Print Core “BB”.

La possibilité de connecter l’imprimante à partir du carte SD se perd au profit d’une connexion WiFi, Ethernet (via un câble RJ45) ou encore via une clef USB. Ultimaker fait également un client d’oeil à MakerBot en installant une caméra dans l’enceinte de la machine afin de suivre l’impression en cours directement depuis Cura.

article_ultimaker3-4

Le plateau a également été repensé avec l’apparition d’un système de compensation automatique du niveau du plateau. À l’aide d’un capteur, le plateau chauffant (jusqu’à 115°C) se nivellera de manière autonome au plus près de la buse.

Des puces NFC font finalement leur apparition sur les bobines Ultimaker. Même s’il sera toujours possible d’utiliser d’autres marques, l’ajout des puces NFC permettra de détecter automatiquement le profil adapté au matériau inséré comme la température du plateau et d’extrusion, la vitesse d’impression…

En vidéo, la présentation des nouvelles Ultimaker 3 :

Avec ces 2 nouvelles machines, Ultimaker intègre le marché restreint des imprimantes 3D dual-extrudeur, et espère concurrencer des machines comme la Sigma de l’espagnol BCN Technologies, mais aussi la N2 Dual de chez Raise3D, la Stream 30 Dual de chez Volumic ou encore la Creator Pro de chez FlashForge.

Niveau prix, le fabricant néerlandais proposera l’Ultimaker 3 au prix de 3 594€ TTC et l’Ultimaker 3 Extended à 4 434€ TTC. Les deux machines sont d’ores et déjà disponibles dès 17H chez les distributeurs de la marque comme Makershop en France.

Que pensez-vous de la nouvelle imprimante 3D d’Ultimaker ? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.


À propos Alex

Consultant en impression 3D, j’ai co-fondé 3Dnatives en 2013 pour promouvoir cette révolution en marche. J’accompagne les entreprises sur les transformations liées à l’impression 3D et j’interviens lors de conférences dédiées au sujet (TEDx, 3D Printshow, 3D Print Lyon, Essec, HEC). Diplômé de l'Université Paris Dauphine et du King's College London en Mathématiques Appliquées vous pouvez me suivre sur twitter @martelalexandre