Accueil > Business > L’impression 3D d’Olli, le mini bus autonome de Local Motors, commence à Knoxville
olli

L’impression 3D d’Olli, le mini bus autonome de Local Motors, commence à Knoxville

Local Motors, un constructeur américain qui s’est fait connaître dans le secteur de la fabrication additive grâce à sa voiture Strati, a produit avec succès son premier mini bus autonome, Olli, dans son usine à Knoxville.

C’est en 2016 que Local Motors a commencé la fabrication de son tout premier véhicule de transport public autonome dans son usine à côté de Washington DC. Il a d’ailleurs rapidement arpenté les rues de la ville quelques temps après. En début d’année, la petite navette a retenu l’attention de l’allemand Deutsche Bahn qui a souhaité l’essayer dans les rues du pays.

olli

A présent, c’est à la micro-usine de Knoxville que ses fabricants l’impriment en 3D. Le mini bus est composé d’un petit châssis cubique et fonctionne grâce à de l’énergie électrique. Il est personnalisable et peut transporter jusqu’à 12 personnes.

« A présent, les campus des écoles et les villes n’auront plus besoin de s’équiper d’une navette commune mais pourront concevoir et imprimer leur propre mini bus à la place. C’est complètement révolutionnaire ! » explique Local Motors.

olli

Le constructeur automobile affirme que son processus d’impression 3D lui permet d’atteindre des niveaux de personnalisation assez élevés. La forme et la taille devraient être les deux caractéristiques qui changeront le plus d’aspect selon les besoins du client final. Une configuration qui ne devrait pas poser trop de problème. En effet, alors que la fabrication traditionnelle d’une voiture nécessite des années d’ingénierie et d’outillage pour un seul type de voiture – qui est en suite produit à une échelle massive – l’impression 3D a ouvert les portes d’une production sur-mesure et en petite série.

olli

Olli devrait rouler dans Knoxville cet automne. Le mini bus pourra se déplacer sans conducteur très facilement grâce à un système complexes de caméras et capteurs. Le CEO de Local Motors, Jon B. Roger Junior a déclaré le mois dernier : « Le Tennessee est un des huit premiers états qui a autorisé les voitures sans conducteur sur les routes publiques. Knoxville est la ville dans laquelle Local Motors a imprimé en 3D sa première voiture. L’impression 3D permet aux constructeurs automobiles d’adopter les technologies du futur bien plu vite qu’avant. Du coup, c’est sans surprise qu’Olli parcourra Knoxville. »

olli

La micro-usine de Knoxville

Que pensez-vous de cette navette autonome imprimée en 3D? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.


À propos melanie

Diplômée de l'Université Paris Dauphine, je suis passionnée par l'écriture et la communication. J'aime découvrir toutes les nouveautés technologiques de notre société digitale et aime les partager. Je considère l'impression 3D comme une avancée technologique majeure touchant la majorité des secteurs. C'est d'ailleurs ce qui fait toute sa richesse.