Accueil > Art/Design > Les montres Holthinrichs voient le jour grâce aux imprimantes 3D
montre Holthinrichs

Les montres Holthinrichs voient le jour grâce aux imprimantes 3D

L’impression 3D est un outil qui a permis aux designers de rencontrer de nouvelles perspectives dans leur travail. Cette technique est de plus en plus utilisée en horlogerie notamment pour la création de montres de luxe. C’est sur cette niche que se place Michel Holthinrich avec sa propre marque de montres réalisées grâce à l’impression 3D : les « Holthinrichs Watches ».

Ornament 1 est le nom de sa première montre qui a nécessité près de 6 ans de travail avant de satisfaire son créateur. Tout a commencé pendant les études d’architecture du designer à l’Université de Delft aux Pays-Bas. C’est là-bas qu’il a découvert sa passion pour l’horlogerie et le stylisme et qu’il a commencé son projet personnel.

montre Holthinrichs

L’idée de sa première montre était de pouvoir fusionner les méthodes traditionnelles de création de montre avec les nouvelles technologies : il s’est donc tourné vers l’impression 3D. « L’impression 3D évoque de nouvelles formes de penser et permet de créer plus de possibilités de design qui sont habituellement difficiles à réaliser. » Michel voulait fabriquer une montre vintage qui rappelle celles des années 50.

montre Holthinrichs

Pour pouvoir développer son projet et créer à postériori Holthinrichs Watches, le créateur s’est tourné vers l’entreprise Materialise qui a déjà soutenu plusieurs artistes comme Paco Raphael avec la création de ses sculptures par exemple. La mission de l’entreprise belge dans le projet de Michel a été d’aider dans la création de prototypes et le développement des premières versions d’Ornament 1.

Ainsi, après plusieurs tentatives infructueuses, Materialise et Holthinrich ont réussi à fabriquer des boîtiers en métal pour sa montre grâce à des imprimantes 3D de frittage sélectif par laser. Ils ont ensuite utilisé des techniques plus traditionnelles pour affiner chaque boîtier. Les derniers détails se sont faits à la main.

montre Holthinrichs

L’impression de chacune des montres a mis entre 20 et 30 heures en comptant les étapes de post-traitement et 40 heures uniquement pour la finition manuelle. Le mécanisme de la montre est l’ETA 7001 réalisé par le Suisse Eta qui est présent sur le marché depuis des années.

Vous pouvez précommander la montre Holthinrichs Watches sur son site internet et la faire graver. Elle est disponible à un prix de 3499 euros. Un prix moins accessible comparé à d’autres montres plus classiques mais il faut prendre en compte le nombre d’heures consacrées à la production de chacune des montres uniques.

Découvrez l’interview de Michel Holthinrichs:

Pensez-vous que l’impression 3D peut révolutionner le monde de l’horlogerie? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.


À propos melanie

Diplômée de l'Université Paris Dauphine, je suis passionnée par l'écriture et la communication. J'aime découvrir toutes les nouveautés technologiques de notre société digitale et aime les partager. Je considère l'impression 3D comme une avancée technologique majeure touchant la majorité des secteurs. C'est d'ailleurs ce qui fait toute sa richesse.