Accueil > Interview > Journée Internationale de la Femme : Nora Toure rassemble les femmes autour de l’impression 3D
Nora Toure

Journée Internationale de la Femme : Nora Toure rassemble les femmes autour de l’impression 3D

A l’occasion de la Journée Internationale de la Femme, l’équipe de 3Dnatives a souhaité mettre en avant une personnalité féminine qui marque le secteur de l’impression 3D par son engagement et sa détermination : nous avons rencontré Nora Toure, fondatrice de « Women in 3D Printing », une plateforme dédiée aux femmes de ce secteur où elles peuvent échanger, se rencontrer et s’inspirer de différents projets.

3DN : Pouvez-vous vous présenter ainsi que votre travail ?

Je m’appelle Nora Toure et je suis la Business Development Director pour Sculpteo, un des leaders dans les services de fabrication digitale en ligne. Nous proposons des services d’impression 3D et de découpe laser en ligne. J’ai rejoins Sculpteo en 2010. Après 3 ans en France, je suis allée à San Francisco lorsque nous avons décidé d’ouvrir notre premier bureau à l’étranger. Nous avons maintenant une équipe de 7 personnes, une usine à San Leandro, en Californie, ainsi qu’une équipe commerciale sur place. 

Nora Toure

Nora Toure

En parallèle de mon activité avec Sculpteo, j’ai crée le groupe Women in 3D Printing en 2014. Women in 3D Printing est une plateforme qui a pour but de promouvoir les femmes dans l’industrie de l’impression 3D, et ce, via 3 biais: 

  • Le networking, grâce aux groupes Linkedin, Facebook et le compte Twitter de Women in 3D Printing, 
  • Le site internet sur lequel nous publions des interviews des femmes dans l’industrie, 
  • Les évènements : nous nous sommes associés à Cyant pour créer #3DTalk, des tables rondes de femmes dans l’impression 3D. Nous avons déjà fait 3 éditions a San Francisco, une à New York, et commençons #3DTalk Paris le 20 mars, en collaboration avec Paris Pionnières.  

Je suis aujourd’hui également advisor pour quelques organisations caritatives dans des secteurs divers, comme 3DHeals et 3D Africa

3DN : Quels conseils donneriez-vous aux femmes qui veulent commencer une carrière dans l’impression 3D?

L’impression 3D est un ensemble de technologies transverses, qui sont applicables dans quasiment toutes les industries. La plupart des personnes que je côtoie dans notre secteur viennent d’industries très diverses: médical, mode, aéronautique, chimie, cinema, musique…. Toutes ces personnes ont en commun qu’elles veulent améliorer leur industrie, leurs produits ou leurs services et l’impression 3D leur est apparue, à un moment donné, comme étant le meilleur moyen pour cela. 

Pauline Eveno, la fondatrice de SYOS, que nous avons le plaisir d’avoir comme intervenante lors de notre prochain #3DTalk Paris, le 20 mars, est un parfait exemple : Pauline est docteur en acoustique et dans sa recherche d’amélioration d’un saxophone, elle en est venue à créer de nouveaux becs, plus performants. L’impression 3D a été le moyen choisi par elle et son équipe pour réaliser ces becs. 

Nora Toure

Pauline Eveno, CEO de la startup SYOS

Même si vous n’avez pas toutes les compétences techniques pour vous lancer seule, vous pouvez vous rapprocher d’organisations, dans l’impression 3D, mais aussi pour l’entreprenariat, pour vous aider. 

Je vous invite aussi a lire les portraits des femmes présentées sur Women in 3D Printing pour plus d’exemples et d’inspiration sur comment elles ont commencé leur carrière. 

3DN : Comment est né le projet «Women in 3D printing» ?

Le projet est né courant 2014, suite a mon arrivée aux Etats Unis. Quand je suis arrivée à San Francisco, j’avais besoin de me constituer un réseau. Petit à petit, j’ai réalisé que mes contacts féminins ne se connaissaient pas entre elles et il y a deux ans, j’ai décidé de créer Women in 3D Printing.

Nora Toure

« Women in 3D Printing est une plateforme qui a pour but de promouvoir les femmes dans l’industrie de l’impression 3D »

Quand on est une femme dans la tech, on est souvent la seule dans les salles de réunion, les conf call ou les conférences. Ce réseau était aussi un moyen d’échapper à ce phénomène, en pouvant faire appel à une collègue pour nous accompagner lors d’un événement. Au sein du réseau, nous pouvons aussi être plus naturelles, alors que dans le milieu de la tech, les femmes ont l’habitude de mettre la barre très haute

3DN : Comment voyez-vous le futur de l’impression 3D?

L’impression 3D est un moyen de fabriquer des objets et nous devons traiter cette technologie de fabrication comme telle. Nous devons laisser plus de place aux personnes et projets qui innovent et améliorent leurs industries en utilisant des technologies comme l’impression 3D. 

Nora Toure

Je vois le futur de l’impression 3D un peu moins sur le devant de la scène, et plus dans les coulisses des innovations de demain.

3DN : Un dernier mot pour nos lecteurs ?

 N’hésitez pas a me contacter pour partager votre parcours si vous êtes une femme dans l’impression 3D! 

Pensez-vous que le projet de Nora Toure peut aider les femmes à découvrir davantage l’impression 3D? Partagez votre opinion en commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.


À propos melanie

Diplômée de l'Université Paris Dauphine, je suis passionnée par l'écriture et la communication. J'aime découvrir toutes les nouveautés technologiques de notre société digitale et aime les partager. Je considère l'impression 3D comme une avancée technologique majeure touchant la majorité des secteurs. C'est d'ailleurs ce qui fait toute sa richesse.