Accueil > Art/Design > Imprimer le monde, l’exposition sur l’impression 3D au Centre Pompidou
imprimer le monde

Imprimer le monde, l’exposition sur l’impression 3D au Centre Pompidou

Imprimer le monde est la nouvelle exposition du Centre Pompidou qui commence aujourd’hui et se termine le 19 juin. Elle se focalise sur l’impression 3D et l’influence qu’elle a désormais dans différents domaines.

L’exposition fait partie de la manifestation « Mutations/Création » du Centre qui se focalise sur la « prospective et l’interaction des technologies numériques avec la création ». Elle se penche sur trois domaines en particulier : la musique, l’architecture et le design.

Imprimer le monde regroupe plus de 30 artistes, designers et architectes qui viennent exposer leurs créations imprimées en 3D comme outil critique d’expérimentation. Le but est de comprendre l’influence que l’impression 3D a sur la production et comment elle a été intégrée au design, à l’architecture et à la science.

imprimer le monde

La collection « BC-AD » de Ganchrow et Drach est exposée

Imprimer le monde est l’occasion de venir découvrir différents objets, matériaux et processus de création de plus en plus nombreux dans ce secteur. C’est aussi une façon de s’interroger sur le statut du créateur : l’imprimante 3D peut aujourd’hui créer des objets sur demande, qu’en est-il alors de l’artiste, de sa place dans ce processus ? Par conséquent, peut-on qualifier les objets imprimés en 3D d’œuvres d’art ?

L’exposition revient également sur l’histoire de l’impression 3D, de ses origines à son développement mondial. Un voyage dans le temps passionnant !

imprimer le monde

Les masques Vespers de Neri Oxman

Parmi les artistes, nous retrouvons Joris Laarman qui est le designer derrière le pont d’acier imprimé en 3D à Amsterdam; Mathis Bengtsson qui a fabriqué la première table en titane grâce à la fabrication additive ou encore Dirk Vander Kooij, l’artiste qui utilise des fils de plastique recyclés pour fabriquer ses objets.

imprimer le monde

L’oeuvre « Descendants »

Les créations exposées sont de nature très diverse. On retrouve par exemple plusieurs projets menés avec l’américain Stratasys :

  • Les masques « Vespers » de Neri Oxman qui ont été imprimés grâce à la technologie PolyJet 3D de Stratasys. L’artiste américo-israélienne avait déjà créé un masque spécialement pour le concert de Björk.
  • La collection « BC-AD » des artistes Ganchrow et Drach, qui représente des outils préhistoriques revisités grâce à l’impression 3D : ils ont en effet des manches et des prises pour faciliter leur usage.
  • L’œuvre « Descendants » qui montre la possible supériorité de l’intelligence artificielle à travers des silhouettes humanoïdes.

Une exposition parisienne enrichissante pour tous qui fait écho à celle qui avait été organisée l’année dernière au Lieu du design dans le 19ème arrondissement.

Plus d’informations sur l’exposition ici.


À propos melanie

Diplômée de l'Université Paris Dauphine, je suis passionnée par l'écriture et la communication. J'aime découvrir toutes les nouveautés technologiques de notre société digitale et aime les partager. Je considère l'impression 3D comme une avancée technologique majeure touchant la majorité des secteurs. C'est d'ailleurs ce qui fait toute sa richesse.