Le premier site d'information sur l'impression 3D

Accueil > Business > TOP 10 des imprimantes 3D financées en crowdfunding
crowdfunding

TOP 10 des imprimantes 3D financées en crowdfunding

Les plateformes de crowdfunding peuvent s’avérer de vrais accélérateurs pour de nombreux projets, et l’impression 3D ne déroge pas à la règle. Saviez-vous d’ailleurs que certaines des marques les plus populaires d’imprimantes 3D ont vu le jour grâce à Kickstarter ? ou même qu’un fabricant bien connu a réussi par deux fois à lever plus d’un million de dollars par ce biais ?

Pour mieux comprendre l’impact du financement collaboratif sur l’impression 3D, retrouvez aujourd’hui un TOP 10 des imprimantes 3D ayant collectées le plus d’argent en crowdfunding.

TOP 1. La Micro

La Micro, développée par la marque M3D LLC, est l’imprimante 3D qui détient le record de fonds récoltés en crowdfunding, soit une somme de $3,401,361 ! Elle fait également partie du TOP 20 des projets les plus financés sur Kickstarter, toute catégorie confondue.

Présentée pour la première fois lors du salon 3D Printshow de New-York en 2014, la Micro a été très largement plébiscité avec près de 12,000 personnes qui ont souhaité acquérir le modèle disponible à l’époque au prix de seulement $299. Il y a quelques mois, 3Dnatives avait la chance de la tester au sein de son lab (à retrouver ICI).

crowdfunding

1. The Micro : $3,401,361 financés via Kickstarter

TOP 2. La Tiko

Au détour des allées du salon SXSW d’Austin, la startup canadienne Tiko3D officialisait en mars 2015 le lancement d’une campagne de financement pour une imprimante 3D Delta, au design sobre et soigné, avec un prix de vente annoncé de $179.

Un argument qui a suffit à convaincre plus de 16,500 personnes, permettant ainsi à la firme de lever la jolie somme de $2,950,874. La Tiko est aujourd’hui toujours en cours de production.

crowdfunding

2. La Tiko : $2,950,874 financés via Kickstarter

TOP 3. La Form 1

La Form 1 constitue un pari réussi pour Formlabs qui, avec ce modèle, a été le premier fabricant à introduire au grand public l’impression 3D par stéréolithographie. Historiquement réservé aux professionnels, le procédé qui utilise une résine liquide photo-sensible a séduit plus de 2000 personnes sur le site de crowdfunding pour un montant total proche de 3 millions de dollars.

Aujourd’hui, la firme en est à sa troisième génération d’imprimantes 3D et propose 8 matériaux différents. Le test de la Form 1+ est à retrouver au sein du Lab 3Dnatives ICI.

crowdfunding

3. La Form 1 : $2,945,885 financés via Kickstarter

TOP 4. Le 3Doodler

Bien qu’il ne s’agisse pas à proprement parler d’une imprimante 3D, le 3Doodler repose sur un procédé similaire aux machines du marché. Ce stylo d’impression permet de réaliser des formes simples à main levée à partir de recharges de filament plastique.

Premier du genre, le 3Doodler a reçu la somme de $2,344,135 en 2013. Un exploit quand on sait que le stylo était disponible lors de la campagne au prix de $75.

crowdfunding

4. Le 3Doodler : $2,344,135 financés via Kickstarter

TOP 5. La OLO

Alors que sa campagne de financement s’achève à peine, l’imprimante 3D OLO a réussi à récolter la somme de $2,321,811. Elle repose sur un procédé unique qui utilise votre smartphone comme source de lumière pour solidifier des couches de résine et ainsi produire des objets à la demande.

Avec un prix de lancement de $99, la petite OLO a convaincu 16,180 backers et se classe ainsi à la cinquième place de ce classement. Les premières livraisons devraient voir le jour en septembre prochain.

crowdfunding

5. La OLO : $2,321,811 financés via Kickstarter

TOP 6. La Flux

Basée sur un système de modules interchangeables, permettant de passer de l’impression 3D à la gravure laser, mais aussi le fraisage ou la numérisation 3D, la Flux a réussi à lever la somme de $1,641,075 à la fin de l’année 2014. Cette machine all-in-one est disponible aujourd’hui au prix de $749.

crowdfunding

La Flux : $1,641,075 financés via Kickstarter

TOP 7. La Trinus

Il s’agit de la plus récente des imprimantes 3D financées via crowdfunding. Proposée à un prix de pré-lancement de seulement $199, la Trinus offre des impressions stables grâce à un chassis entièrement conçu en métal. Elle propose également des add-ons intéressants, comme une enceinte amovible, un module interchangeable de gravure laser, un écran LCD ou un plateau chauffant en option.

La campagne de crowdfunding de l’imprimante 3D Trinus se terminait samedi dernier avec une collecte totale de $1,621,021.

La Trinus : $1,114,050 financés via Kickstarter

La Trinus : $1,621,021 financés via Kickstarter

TOP 8. Le 3Doodler 2.0

Seule marque à être présente deux fois dans ce classement, Wobble Works lançait début 2015 une nouvelle campagne de financement pour la seconde version de son stylo d’impression 3D : le 3Doodler 2.0.

Après avoir reçu un lifting complet, avec des lignes affinées, des performances améliorées et de nombreux accessoires disponibles, le 3Doodler 2.0 réussissait l’exploit de lever pour la deuxième fois une somme au delà du million de dollars. Pas si mal pour un simple stylo !

crowdfunding

Le 3Doodler 2.0 : $1,552,256 financés via Kickstarter

TOP 9. La Buccaneer

La Buccaneer est l’une des toutes premières imprimantes 3D réellement low-cost apparue sur le marché en 2013. Imaginée par la startup Pirate3D, basée à Singapour, la Buccaneer levait la somme de $1,438,765 via le site de crowdfunding Kickstarter, un réel exploit à l’époque.

Avec son design minimaliste, la Pirate3D est toujours commercialisée aujourd’hui pour un prix de $588. Elle propose même le luxe d’un logiciel propriétaire et d’une application mobile permettant de gérer ses impressions à distance.

crowdfunding

La Buccaneer : $1,438,765 financés via Kickstarter

TOP 10. La BoXZY

Peu connu du public, le modèle multi-fonction BoXZY rassemblait la somme très honorable de $1,193,255 en avril 2015. Que vous soyez plutôt impression 3D, gravure laser ou fraiseuse CNC, la BoXZY sait tout faire !

C’est une machine solide fabriquée en aluminium, capable d’imprimer dans de nombreux filaments, de graver du bois, du cuire ou du PVC, ou bien même de découper certains métaux. Dans sa version basique, la BoXZY est vendue au prix fort de $3799.

crowdfunding

La BoXZY : $1,193,255 financés via Kickstarter

Avez-vous déjà soutenu une imprimante 3D en crowdfunding ? Partagez votre opinion dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.


À propos Alex

Consultant en impression 3D, j’ai co-fondé 3Dnatives en 2013 pour promouvoir cette révolution en marche. J’accompagne les entreprises sur les transformations liées à l’impression 3D et j’interviens lors de conférences dédiées au sujet (TEDx, 3D Printshow, 3D Print Lyon, Essec, HEC). Diplômé de l'Université Paris Dauphine et du King's College London en Mathématiques Appliquées vous pouvez me suivre sur twitter @martelalexandre