Accueil > Business > Glass’Yourself : la personnalisation au service des opticiens

Glass’Yourself : la personnalisation au service des opticiens

Née en 2015, la startup roubaisienne Glass’Yourself souhaite dépoussiérer l’industrie de la lunette en misant sur l’innovation. La jeune pousse recourt ainsi à l’impression 3D pour proposer des collections entièrement personnalisables aux opticiens et aux particuliers. Pour en savoir plus sur le concept, nous sommes parti à la rencontre de Sébastien Roger, co-fondateur de Glass’Yourself.

3DN : Bonjour Sébastien, pourrais-tu nous présenter Glass’Yourself ?

Manon, Antoine et Sébastien de chez Glass'Yourself

Manon, Antoine et Sébastien de chez Glass’Yourself

Glass’Yourself est une jeune marque créateur de lunettes sur mesures imprimées en 3D par frittage laser. Nous sommes 4 entrepreneurs de 21 à 35 ans avec chacun un background différent : un programmeur, un graphiste 3D, une lunetière et un commercial. Notre motivation vise à rendre à l’opticien la technicité et l’innovation par l’impression 3D de lunettes sur-mesure.

3DN : Comment est né le projet ?

Le projet est né de l’observation du marché de l’impression 3D et de l’interêt que suscite cette méthode de fabrication dans la création de pièces sur mesure. L’addition de matière va à l’encontre du process de moulage de masse que de nombreuses marques utilisent aujourd’hui, déshumanisant et impersonnel. Nous prenons le contre-pied du marché, persuadés que beaucoup de porteurs de lunettes accepteraient le sur-mesure dès lors que celui-ci est abordable.

article_glassyourself2

Différentes tailles, formes mais aussi coloris sont disponibles

3DN : Comment intervient l’impression 3D dans le processus de création ?

Une fois que le client a choisi et adapté la monture à ses goûts et tailles, l’opticien génère une commande dans notre outil, qui par notre algorithme génère automatiquement un fichier imprimable par notre fabricant français. Celui-ci imprime la paire de lunettes par frittage laser et nous la livre brute quelques jours plus tard.

Glass’Yourself s’occupe du reste et va ainsi procéder à une tribofinition, une teinture et un résinage dans nos ateliers dans le nord de la France, proche de Lille. La monture est ensuite livrée dans son étui made in France, à l’opticien et enfin à son client. La monture porte un code de traçabilité unique permettant de rappeler et reproduire à l’infini toute les pièces souhaitées du projet.

Glass'Yourself propose une large sélection de modèles

Glass’Yourself propose une large sélection de montures personnalisables

3DN : Quelle est votre ambition pour les années à venir ?

Notre ambition est de créer des communautés de porteur et d’opticiens partenaires par région. Nous fonctionnons en exclusivité territoriale pour les opticiens qui sont seuls distributeurs sur leur code postal. Nous avons commencé à commercialiser notre concept il y a un mois et avons séduit 6 partenaires que vous retrouverez sur notre site internet.

Nous souhaitons d’abord créer deux communautés d’opticiens (Nord et Paris) que nous regrouperons deux fois par an pour les inclure dans le processus de décision, puis visons à terme 300 partenaires sur la France pour 3,000 paires vendues l’année prochaine. Nous tenterons ensuite de séduire les pays limitrophes à commencer par la Belgique.

Aussi, nous lançons pour les opticiens ou réseaux qui le souhaitent la création de leur propre collection, qui leur sera bien évidemment exclusive mais disposera de nos innovations !

En vidéo la présentation de Glass’Yourself :

3DN : Un dernier mot pour nos lecteurs ?

L’impression 3D permet de réaliser de nombreux projets uniques. Produire deux fois le même objet a dès lors beaucoup moins de sens… Produire en France est aussi notre défi, permettant à l’impression 3D de générer des emplois. Produire ailleurs n’aurait dès lors plus aucun sens à nos yeux, pour la génération de nos enfants ! Amusez-vous, créez et innovons ensemble !

Plus d’informations sur le site de Glass’Yourself ICI

article_glassyourself4

Seriez-vous prêts à acheter à des lunettes imprimées en 3D ? Partagez votre avis en commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.


À propos Alex

Consultant en impression 3D, j’ai co-fondé 3Dnatives en 2013 pour promouvoir cette révolution en marche. J’accompagne les entreprises sur les transformations liées à l’impression 3D et j’interviens lors de conférences dédiées au sujet (TEDx, 3D Printshow, 3D Print Lyon, Essec, HEC). Diplômé de l'Université Paris Dauphine et du King's College London en Mathématiques Appliquées vous pouvez me suivre sur twitter @martelalexandre