Accueil > Business > Desktop Metal, vers une nouvelle imprimante métal de bureau ?
Desktop Metal

Desktop Metal, vers une nouvelle imprimante métal de bureau ?

Les imprimantes personnelles sont des outils très innovants mais lorsqu’il s’agit de créer des produits ou des pièces de haute qualité, nous sommes rapidement limiter en termes de matériaux disponibles. Il existe des imprimantes métal mais elles sont destinées à un usage industriel et sont chères.

Cela pourrait changer grâce à un startup américaine, Desktop Metal qui a passé deux ans à développer un système d’impression de bout en bout capable de produire des pièces en métal pour des particuliers.

La startup n’a qu’un an et demi mais a déjà une expérience importante grâce à ses 75 ingénieurs experts en matériaux et logiciels. Le CEO, Ric Fulop, n’est pas non plus novice en la matière puisqu’il a déjà investi dans des entreprises du secteur de l’impression 3D comme MarkForged, OnShape, ProtoLabs et SolidWorks. Depuis octobre 2015, Desktop Metal a reçu divers investissements de plusieurs investisseurs dont Stratasys ou encore GE Vertures.

Desktop Metal

L’équipe de Desktop Metal

Elle a récemment réalisé une levée de fonds supplémentaire de $45 millions auprès d’Alphabet (Google), BMW et Lowe’s. Selon Ric Fulop, cet investissement leur permettra de fabriquer leur premier produit en masse.

BMW reste l’entreprise qui a le plus à gagner dans cette affaire. Elle intégrera la technologie de Desktop Metal dans la fabrication de ses véhicules. Il existe aujourd’hui beaucoup de constructeurs automobiles qui utilisent la fabrication additive, comme Mercedes, Honda ou encore Kia. Toutefois, avec l’imprimante 3D de Desktop Metal, BWM pourrait bientôt avoir accès à des méthodes d’impression métal plus avantageuses et abordables.

Desktop Metal

Ric Fulop, CEO de Desktop Metal

Dans le cadre de cet investissement, Desktop Metal aidera également BMW à intégrer la fabrication additive dans leurs usines de production. Uwe Higgin de BMW iVentures explique : « Les avancées dans la fabrication additive métal stimulent l’innovation dans le secteur automobile. Du prototypage rapide aux pièces finies, Desktop Metal façonnera la manière dont les voitures seront fabriquées. »

Desktop Metal se dirige très certainement dans la bonne direction, avec une bonne équipe et une première imprimante 3D prometteuse même si nous en savons peu sur le plan technologique. L’investissement et l’implication de toutes ces entreprises semblent annoncer un succès pour Desktop Metal dans l’impression 3D métal.

Croyez-vous au succès de Desktop Metal? Partagez votre opinion dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.


À propos melanie

Diplômée de l'Université Paris Dauphine, je suis passionnée par l'écriture et la communication. J'aime découvrir toutes les nouveautés technologiques de notre société digitale et aime les partager. Je considère l'impression 3D comme une avancée technologique majeure touchant la majorité des secteurs. C'est d'ailleurs ce qui fait toute sa richesse.