Accueil > Imprimantes 3D > Clay XYZ, une nouvelle imprimante 3D d’argile pour modeler plus facilement
clay XYZ

Clay XYZ, une nouvelle imprimante 3D d’argile pour modeler plus facilement

La Clay XYZ, développée par l’entreprise éponyme, est une nouvelle imprimante 3D qui fonctionne à partir d’argile. Elle a récemment débuté sa campagne Kickstarter dont elle a déjà largement atteint son objectif de $10 000. Cette machine permet de créer plus facilement des objets en céramique et fait de la poterie un jeu d’enfant. Un outil idéal pour tous les passionnés et sculpteurs qui veulent mêler des techniques de fabrication additive avec des méthodes plus traditionnelles.

En 2015, John Fray, un artiste spécialisé dans la céramique, a crée Clay XYZ pour démocratiser l’utilisation de l’argile. Il s’est tourné vers l’impression 3D qu’il a considérée comme un « outil magique » qui pourrait donner vie à des designs en céramique beaucoup plus rapidement et facilement. Il existait déjà des machines capables d’imprimer des objets en céramique sur le marché mais les industrielles étaient plus chères et les imprimantes de bureau n’étaient pas satisfaisantes en termes de résultat final. 3DCeram par exemple est spécialisée dans l’impression 3D céramique mais cible plutôt le marché du biomédical ou encore du luxe.

clay xyz

Avec un volume d’impression de 210 x 220 x 180 mm, la Clay XYZ permet de créer toutes sortes de design à partir de n’importe quel argile à modeler basique. La startup a déjà téléchargé plusieurs modèles 3D sur son site et sur Thingiverse. Créez ainsi des tasses, des bols, des abat-jours ou encore de petites sculptures. Une fois que les objets sont imprimés en 3D, si vous n’êtes pas satisfaits, vous pouvez retravaillez le design très facilement, comme pendant un atelier de poterie. Les objets peuvent être vernis ou décorés avec de la peinture avant d’être passés au four.

clay xyz

Le tube d’argile

La Clay XYZ est dotée d’un système d’extrusion unique qui est composé d’un tube dans lequel l’utilisateur met l’argile, comme s’il chargeait une batterie, et d’une tête d’impression. Il utilise un compresseur qui retire les bulles d’air de l’argile, augmentant ainsi la précision de l’impression. Ce système est compatible avec plusieurs imprimantes FDM : si vous en avez déjà une, il vous suffit d’acheter le système seulement.

La nouvelle imprimante 3D permet d’augmenter de 15% la vitesse d’impression de l’argile, avec une précision comprise entre 0,2 et 0,8 mm. Cela permet d’avoir des résultats beaucoup plus travaillés qu’avec des méthodes plus traditionnelles.

clay xyz

L’argile est un matériau d’impression qui présente plusieurs avantages : il est très facile à trouver et peut être réutilisable s’il n’a pas déjà été cuit. Il suffit de dissoudre l’objet imprimé en 3D dans de l’eau chaude et  de récupérer alors l’argile.

L’imprimante 3D, ainsi que le système d’extrusion et une boite à outils, sera disponible à partir de $699 pour les Super Early Birds ; le dispositif d’extrusion seul est quant à lui disponible à partir de $399.

Sa campagne, qui se termine le 8 juillet, a déjà largement atteint son objectif, elle l’a même multiplié par 5.

Pour en savoir plus sur la campagne de la Clay XYZ, c’est ici !

Quel est l’avenir de l’impression 3D d’argile? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.


À propos melanie

Diplômée de l'Université Paris Dauphine, je suis passionnée par l'écriture et la communication. J'aime découvrir toutes les nouveautés technologiques de notre société digitale et aime les partager. Je considère l'impression 3D comme une avancée technologique majeure touchant la majorité des secteurs. C'est d'ailleurs ce qui fait toute sa richesse.