Accueil > Art/Design > Un tableau de Klimt répliqué grâce à l’impression 3D
AMBAVis

Un tableau de Klimt répliqué grâce à l’impression 3D

Les outils numériques, et notamment l’impression 3D, font intégralement partie du projet AMBAVis, une initiative européenne qui vise à rendre les musées accessibles aux personnes déficientes visuelles. À cette occasion, un musée viennois a ainsi décidé d’utiliser l’impression 3D pour permettre aux personnes non-voyantes de visualiser un célèbre tableau de Gustav Klimt.

Le tableau en question n’est ni plus ni moins que « Le Baiser », exposé au musée du Belvédère à Vienne. La reproduction du tableau mesure de son côté 42 x 42 cm et aura nécessité près de deux ans de travail.

AMBAVis

La copie imprimée en 3D permet de saisir toutes les formes de l’oeuvre

Permettre de saisir la sensibilité de l’artiste au toucher

La reproduction du tableau de Gustav Klimt repose sur l’utilise d’une imprimante 3D à liage de poudre. Bien que les couleurs ne soient pas retranscrites, les différentes reliefs offrent aux personnes aveugles et mal-voyantes la possibilité de ressentir les formes et plus globalement la complexité de l’oeuvre. Le musée propose également une explication audio qui s’activera lorsque le visiteur touchera un relief particulier de la reproduction.

Un travail réalisé conjointement avec Rainer Delgado, membre de l’association allemande pour les aveugles et mal-voyants. « Nous voulons ouvrir un nouveau chapitre afin de rendre l’art accessible pour les personnes aveugles ou souffrant de problèmes visuels. »

AMBAVis

Cette initiative fait partie d’un programme européen visant à rendre l’art accessible aux non-voyants

Ce travail est le fruit d’une collaboration initiée par le musée Belvédère, accompagné par le musée de Manchester et diverses associations caritatives allemandes et autrichiennes. Un projet qui fait partie d’un plus vaste programme européen, AMBAVis, visant à faciliter l’accès aux musées aux personnes aveugles et mal-voyantes.

Rainer Delgado poursuit : « Il est possible qu’à l’avenir, les aveugles auront une imprimante 3D chez eux directement et pourront télécharger les fichiers depuis la page internet des musées. » La reproduction des surfaces et formes permet à la personne non-voyante d’apprécier la vision de l’artiste tout en donnant une nouvelle manière de découvrir la peinture par le toucher.

AMBAVis

Un projet qui fait écho à celui mené par le musée du Prado à Madrid qui en 2015 proposait des toiles répliquées grâce à l’impression 3D d’artistes célèbres. Au début de l’année, c’est la firme MonaMakers avait de son côté reproduit un tableau de Caravage en Italie.

Plus d’informations sur le site de l’AMBAVis ICI

Que pensez-vous de ce tableau imprimé en 3D ? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.


À propos